Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Foi

Les âmes du Purgatoire entre Ciel et enfer [Addendum]

Les âmes du Purgatoire entre Ciel et enfer from Reinformation.tv on Vimeo.

Addendum 28/06/2016 : 

Communiqué du Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon à propos du reportage « Les âmes du purgatoire entre ciel et enfer » en ligne sur réinformation.tv

Le Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon est cité dans le reportage « Les âmes du purgatoire entre ciel et enfer ». Cependant, le Sanctuaire, suivant le magistère de l’Église, ne se retrouve pas pleinement dans cette vision d’un purgatoire étranger à la miséricorde de Dieu. Le Sanctuaire ne peut donc cautionner en l’état cette vidéo.

1. On peut notamment regretter, dans ce reportage, la mise au même niveau et le mélange de sources de valeurs théologiques très différentes : le catéchisme de saint Pie X, par exemple, à côté de témoignages de supposées apparitions d’âmes. À notre connaissance, leur caractère surnaturel n’a pas été reconnu par l’Église. Ce qui invite à les prendre avec beaucoup de prudence, c’est par exemple :

  • La question du « feu ». Dans son encyclique Spe Salvi, Benoît XVI mentionne que « certains théologiens récents sont de l’avis que le feu qui brûle et en même temps sauve est le Christ lui-même, le Juge et Sauveur ». Et Benoît XVI ajoute : « C’est la rencontre avec Lui (le Christ) qui, nous brûlant, nous transforme et nous libère. »(n° 47)
  • Ou encore la question du « temps ». Là aussi, il faut lire Benoît XVI : « Il est clair que la ‘durée’ de cette brûlure qui transforme, nous ne pouvons la calculer avec les mesures chronométriques de ce monde. Le ‘moment transformant’ de cette rencontre échappe au chronométrage terrestre, – c’est le temps du cœur, le temps du ‘passage’ à la communion avec Dieu dans le Corps du Christ. » (id.)

Ne donnons pas aux apparitions mentionnées dans la vidéo une valeur théologique qu’elles n’ont pas. Elles peuvent bien sûr être entendues comme des appels de Dieu à la conversion mais, même si leur caractère surnaturel était reconnu, leur interprétation serait subordonnée à la Foi de l’Église et non l’inverse.

2. Par ailleurs, il n’est pas juste de dire que les peines du purgatoire sont proportionnelles à la gravité des fautes sur terre car on aura pu réparer nos fautes sur terre et c’est compter sans les suffrages des vivants pour nous. Ainsi, le Catéchisme de l’Église Catholique précise par exemple : « Une conversion qui procède d’une fervente charité, peut arriver à la totale purification du pécheur, de sorte qu’aucune peine ne subsisterait. » (CEC 1472)

3. Plus fondamentalement encore, on est frappé par l’absence de mentions, dans la vidéo, de l’amour et de la miséricorde de Dieu dans lesquels, pourtant, sont plongées les âmes du Purgatoire. En rappelant cela, nous ne cherchons pas à occulter la souffrance des ces âmes. Au contraire, nous explicitons la nature de cette souffrance qui est une « souffrance de l’amour » (Spe Salvi, n°47). Recevoir la miséricorde de Dieu et se laisser recréer par elle n’est pas si facile qu’on le croit quelques fois. Benoît XVI écrit encore : « Le regard du Christ, le battement de son cœur nous guérissent grâce à une transformation certainement douloureuse, comme ‘par le feu’. Cependant, c'est une heureuse souffrance, dans laquelle le saint pouvoir de son amour nous pénètre comme une flamme, nous permettant à la fin d'être totalement nous-mêmes et par là totalement de Dieu » (id.).

Don Jacques VAUTHERIN, Recteur du Sanctuaire de Montligeon

Addendum du 28 juillet d'Armel Joubert des Ouches : 

A aucun moment, l’abbé Jacques Vautherin n’a demandé à visionner le documentaire avant sa diffusion.

Dans son communiqué, il parle de « valeurs théologiques très différentes dans ce reportage ». Jusqu’à preuve du contraire, il n’existe qu’une seule théologie dans la Sainte Eglise. Cependant, la confusion doctrinale existant depuis quelques décennies peut lui laisser ce crédit.

Ce documentaire fait référence à saint Pie X, pape canonisé par l’Eglise Catholique.

A propos du Musée de Rome dans lequel une longue séquence a été réalisée, le recteur du sanctuaire de Montligeon évoque dans son communiqué, ce qu’il appelle « de supposées apparitions d’âmes ». Le recteur du sanctuaire ne semble pas prêter crédit à ce musée du purgatoire.

Position surprenante, ce musée établi à Rome, ayant été crée à l’initiative de saint Pie X.

Comment expliquer que le Recteur du sanctuaire ne "cautionne " pas ce documentaire qui fait référence à saint Pie X sachant que la Basilique de Notre Dame de Montligeon renferme dans ses mûrs … la calotte de ce pape ?

Si la référence de ce pape canonisé pose un soucis au sanctuaire, quel est l'intérêt d'en conserver une "relique" ?

Le documentaire évoque « un nombre considérable de témoignages ». Ces témoignages auxquels il est fait allusion ne sont autres que des références empruntées à sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, sainte Thérèse d’Avila, saint Augustin.

La plupart des plus grands saints de l’Eglise parlent d’un feu purificateur physique.

Le documentaire aurait pu évoquer une référence dans l’Eglise : le saint Curé d’Ars parle des « supplices des âmes du purgatoire … plongées dans les flammes… ».

Dans son communiqué, le sanctuaire ne fait aucunement référence à des propos, pourtant clairs tenus tout au long du documentaire. Et notamment :

à 15 minutes 09 :

« Le purgatoire ? C’est aussi la preuve de l’indicible miséricorde de Dieu ». « Indicible » est le terme utilisé…/…

Ces propos du documentaire viennent démentir l’affirmation selon laquelle « on est frappé, selon le recteur du sanctuaire, par l’absence de mentions de l’amour et de la miséricorde de Dieu ».

L’amour n’exclu pas le repentir et la purification du pêcheur.

Plus loin, le documentaire parle de « devoir de charité » de prier pour les âmes défuntes.

Ce passage du commentaire, n’est pas plus évoqué.

Enfin, les propos de l’Abbé Guy Pagès (propos auxquels, malheureusement, là encore il n’est pas fait référence)  insistent sur « la souffrance par amour des âmes du purgatoire ». « Elles sont heureuses de souffrir… », dit encore l’Abbé Pagès.

On ne peut que regretter que seuls les passages qui ne convenaient pas au sanctuaire aient été retenus.

Par ailleurs, le sanctuaire de Notre Dame de Montligeon est particulièrement mis en valeur.

Dom Jacques Vautherin devrait à minima prendre en considération les visions des enfants de Fatima au Portugal - visions (de l'enfer) – ainsi que les nombreux messages reçus car on ne peut parler du purgatoire sans parler de l'enfer. Or, Fatima n'a jamais été remis en cause par aucun pape depuis 1917…  Ces enfants disent pourtant avoir été "épouvantés" par la vision de l'enfer qu'ils ont eu…

Don Jacques Vautherin prévoit il de remettre en cause le récit des enfants de Fatima parce qu'il est "effrayant"?

Sur les réseaux sociaux et notamment facebook, le documentaire recueille actuellement beaucoup d’échos positifs et très encourageants, à l’opposé du communiqué de l’Abbé Jacques Vautherin. Par ailleurs, des internautes disent par exemple ne pas comprendre la raison pour laquelle les prêtres n’alertent plus leurs fidèles sur les peines de l’enfer et de celles (pour un temps) du purgatoire…/… certains s'étonnent également de la remise en cause continuelle du passé de l'Eglise, de son discours et de sa Doctrine.

Y aurait il un lien avec les chiffres du nombre de pratiquants ? On ne peut pas ne pas y voir de relation. Il est nécessaire de rappeler ici que la France ne compte plus que moins de 4% de catholiques pratiquants. Ils  étaient encore 47% dans les années soixante dix…

Réinformation TV a eu le mérite d’avoir fait produire un documentaire courageux, à l’heure où, dans l’Eglise Catholique, la confusion étant totale en raison d'un discours ambigu ou pour le moins édulcoré,  il n’est plus « politiquement correct » de parler de l’enfer et du purgatoire, au prétexte qu’il ne faut pas choquer…

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services