Les alibis d’un modèle économique obligatoire

De Natacha Polony :

"Fermeture, repli, souverainisme, xénophobie, racisme, populisme sont devenus les alibis d'un modèle économique obligatoire. Celui d'un libre-échange unifiant le marché mondial pour exacerber la concurrence de tous contre tous.

Les mots sont les mêmes, usés jusqu'à l'encre. Ils envahissent cette non-campagne comme ils avaient colonisé le référendum sur le traité constitutionnel. Ils saturaient alors les éditoriaux et les déclarations politiques comme ils saturent aujourd'hui l'espace médiatique. Repli, fermeture, isolement… En poussant un peu plus avant, racisme, xénophobie, haine de l'Autre. Car s'est installé dans le langage un continuum, presque une équivalence, entre certaines options politiques et ces mots-stigmates détecteurs d'infamie.

Prétendre qu'il vaut mieux consommer des produits fabriqués en France plutôt qu'importés de pays privés de normes sociales ou environnementales, mais quel chauvinisme ! Quel réflexe identitaire !"

Laisser un commentaire