Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Les affaires du beau-frère de Nicolas Sarkozy en Libye

Paris Tribune enquête :

"Le patron des sociétés Villerville Finance (une SARL unipersonnelle créée en 2009 et radiée en mai 2011) et Villerville Finance SAS (société unipersonnelle créée en 2007) est non seulement le beau-frère de Nicolas Sarkozy mais aussi un homme d’affaires qui dispose d’un solide réseau. Cet énarque (promotion Pierre Mendès France, 1976-1978) est un dirigeant de banque, ancien responsable à la direction du Trésor. […]

Peu avant la crise libyenne, en 2009, François Fournier est en affaires avec la société ATC dirigée par Youssef Zarrouk, un homme d’affaires franco-tunisien (que l’on dit également luxembourgeois) qui a ses habitudes dans un palace parisien au cœur de Paris, près du cœur du pouvoir : le quartier de l’Elysée. L’objectif : vendre une holding française spécialisée dans l’agriculture en Afrique à un fond d’investissement libyen (LAICO, the Libyan African Investment Company, le fond d’investissement libyen en Afrique). […]
François Fournier, mandaté par SOMDIAA, est donc à la recherche d’un moyen sûr et rapide de vendre la holding française aux Libyens avant la fin de l’année 2009. Montant de la vente : environ 250 millions d’euros. […] Le beau-frère de Nicolas Sarkozy en appelle aussi à un proche du fils de Mouammar Kaddafi, Seif El-Islam, pour que l’affaire soit traitée dans les délais. Depuis 6 mois, la Libye est devenu un pays en guerre, et la France intervient militairement. La famille Sarkozy est-elle elle-même en guerre contre la famille Kaddafi ?"

La demi-soeur de Nicolas Sarkozy, Caroline, a épousé, le 23 décembre 2000, François Fournier.

Addendum 20h00 : La société Villerville a fait paraître une annonce étonnante :

"Villerville Finance est une petite banque d'affaire qui souhaite développer le réseau russe.
Nous avons déjà un pôle d'activité Chine/Afrique et croyons au potentiel de la Russie dans le développement en Afrique ou dans d'autres pays émergents.

Nous recherchons dans le cadre de notre développement en Russie, un analyste débutant ayant une solide formation juridique russe, parlant russe et anglais courramment. une expérience dans un cabinet juridique en Russie ainsi qu'un diplome d'une grande école parisenne (type HEC, ESSEC) seraient appréciés." Payé 36K€ brut/an… annonce crédible ?

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services