Bannière Salon Beige

Partager cet article

Marche pour la Vie

Les AFC appellent à rejoindre la Marche pour la Vie du 21 janvier

Dans un communiqué :

MPLV_2018-bd"43 ans après le vote de la Loi Veil, les AFC appellent à rejoindre la Marche pour la Vie du 21 janvier prochain afin de redire que l’avortement reste un drame pour notre pays et qu’une autre politique de santé publique pourrait être développée.

Il y a eu officiellement, en 2016, 211.900 avortements (DREES, Etudes & Résultats, juin 2017, n°1013), soit une IVG pour 4 naissances vivantes. Une grossesse sur cinq s’est donc terminée par un avortement en France.

Peut-on se satisfaire de ces chiffres, stables depuis 15 ans, alors que l’IVG est en baisse chez nos voisins allemands qui recourent 2 fois moins à l’avortement que nous le faisons ? Comment l’expliquer alors que la couverture contraceptive des femmes françaises est l’une des plus importantes au monde ? N’y a-t-il pas là un échec massif d’une politique de santé publique monolithique? Le rapport de l’IGAS de 2009 reconnaissait déjà que « la diffusion massive de la contraception n’a pas fait reculer le nombre des IVG ».

Quels réajustements ont-ils été entrepris depuis 9 ans par les ministres de la santé successifs pour adapter notre politique de santé reproductive à nos besoins?

Les AFC rappellent que des mesures concrètes pourraient être développées à l’intérieur du cadre législatif actuel :

  • L’éducation affective et sexuelle devrait être développée tout au long de la scolarité, selon la loi de 2003, et les parents y être associés. Les associations qui y contribuent auraient à être soutenues.
  • Les populations à risque de recourir à l’IVG seraient à identifier afin de pouvoir lutter contre les facteurs de risque (décrochage scolaire, précarité, mal logement …)
  • Une politique familiale permettant à chaque foyer d’accueillir et d’élever ses enfants devrait être promue (allocations, modes de garde, fiscalité…)
  • Les couples devraient pouvoir trouver de l’aide pour être accompagnés et soutenus s’ils le souhaitent (préparation au mariage civil, développement du conseil conjugal…)
  • Enfin, la spécificité française de l’accouchement sous X aurait à être mieux connue et valorisée.

Ce n’est qu’au prix d’une prise de conscience lucide et d’un engagement politique et médiatique courageux que nous pourrons mieux accueillir les enfants à naitre. Les AFC sont disponibles pour y contribuer et le rediront le 21 janvier prochain en participant à la Marche pour la Vie."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique