Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société

L’erreur des musulmans de Trappes

Point de vue interessant de la part d'Ahlam Akram, journaliste palestinienne, qui dénonce a la fois le comportement des musulmans dans les pays européens et la politique laxiste de ces pays dans le domaine de l'émigration où on “laisse des immigrés entrer dans un pays sans les sensibiliser à sa culture et à ses lois” :

"Est-ce que les musulmans émigrent vers l’Occident afin de se venger et d’appliquer la loi du talion ? Ne vaudrait-il pas mieux essayer de changer la politique par des moyens à la disposition de tous les citoyens plutôt que de consolider, chaque fois, cette image de violence, de barbarie et de non-respect de la loi ? Et puis, ne sont-ils pas les premiers bénéficiaires du système d’impôts, payés par tous y compris par les policiers ?

Tous les pays où les musulmans trouvent refuge ne sont-ils pas des pays chrétiens ? Il n’y a pas un seul pays musulman qui donne l’asile, même dans les cas humains les plus graves. Par exemple, il y a ce jeune Palestinien qui vit dans la zone de transit [de l’aéroport de Kuala Lumpur] en Malaisie, pays musulman, depuis plus de cinquante jours et qui ne reçoit qu’un repas par jour. Aucun pays musulman ne lui a accordé le droit de résidence [jusqu’au 14 juillet, lorsque la Malaisie lui a finalement donné un permis de séjour de trente jours].

Pourquoi les communautés arabes ne se mobilisent-elles pas quand un père musulman frappe sa fille ou la tue sous prétexte de défendre son honneur, ce qui arrive de plus en plus souvent en Europe ? Pourquoi ces communautés ne livrent-elles pas le coupable au lieu de le protéger et de justifier son crime ? Et comment les gouvernements occidentaux doivent-ils réagir lorsqu’un jeune homme comme Nassim Mimoune (24 ans) agresse une infirmière parce qu’elle a retiré le voile intégral que portait son épouse pendant l’accouchement [à Marseille, en décembre 2011] ?

Ce genre de comportements ne donne-t-il pas le droit aux pays occidentaux de revoir leurs règles d’attribution de la nationalité ? La nationalité confère les droits du citoyen à des gens qui n’y croient pas, parce qu’ils se sentent appartenir à une “nation islamique” qui constitue pour eux une “patrie” et qui leur donne le “droit” de faire du prosélytisme partout dans le monde. Que peut bien penser le contribuable occidental de ces personnes qui profitent de leur tolérance pour mieux répandre des idées extrémistes et dangereuses, à l’instar du fils [du prédicateur islamiste] Abou Hamza Al-Masri, qui a publiquement appelé à la guerre sainte dans une mosquée de Londres ?"

Partager cet article

13 commentaires

  1. Il faut être très clair et très ferme : l’Islam est totalement incompatibles avec la culture européenne.
    Les seuls musulmans qui peuvent vivre en Europe sont les musulmans bosniaques (descendant des bogomiles) et les invités : expat, étudiants, touristes…
    Là dessus seul le Bloc Identitaire a une attitude ferme et sans excès.
    Le baratin autour du fait que les musulmans sont massivement implantés et qu’il faut faire avec et que cela n’est pas possible de les inviter à partir et patati et patata c’est du n’importe quoi.
    De toute façon le 20ème siècle a montré que les déplacements massifs de population sont possibles.

  2. Tant qu’on aura des socialistes chez nous on arrivera à rien

  3. Cette dame n’a rien compris l’immigration est purement économique nous devenons comme notre maître, les USA, un gloubiboulga communautére au profit de grands intêrets financiers. Aprés il faut ménager la chévre et le chou. Pourquoi cette immigration parce qu’il faut de la croissance, hors seul l’activité humaine engendre de la croissance. La question que je me pose est: comment se fait-il que les pays arabes et l’afrique ne se développe pas comme l’asie. Sont ils vraiment incapable d’organiser une civilistion industrielle ?

  4. @ tiber
    Poser la question est y répondre. Traditionnellement, ils n’ont vécu que de rezzou, puis de racket sur les populations dhimmis, puis quand les dhimmis se sont convertis pour échapper à la taxe et aux vexations, ils ont déclaré que c’était la terre qui était dhimmi, puis ils ont été pirates sur la Méditerranée, esclavagistes partout, conquérants massacreurs partout, dealers dans les cités, voleurs de tout ce qui traîne, voleurs avec violence, racketteurs dans les collèges : tout ce que cette conne de Ségolène royal appelait des incivilités…
    Le tableau est sombre mais complet.
    Ils ne savent, ni ne veulent, rien faire d’autre que bricoler dans la combine, se traîner dans leurs gourbis en attendant de prendre le pouvoir et d’instaurer leur domination.
    Ils ne s’en sortiraient qu’en abandonnant leur religion qui les transforme en cailloux au bord de l’oued asséché, coincés entre abrutissement et terreur. Mais qui les persuade d’être l’aboutissement de l’humanité, infiniment supérieurs aux infidèles… Pitoyables pantins.
    Alors, pourquoi voudraient-ils sortir d’un système si confortable ? Pas question de travailler, quand il est si simple d’exploiter…

  5. Cette personne n’est pas une musulmane “bâchée” et soumise ! Elle vit d’ailleurs à Londres, ayant épousé un homme d’affaires britannique d’origine pakistanaise. Elle est clairement une réprouvée en Palestine, puisqu’elle prône le dialogue avec Israël. Elle a fondé “Basira (British Arabs Supporting Integration, Recognition and Awareness), est à la pointe de la cause des femmes en pays musulman… et a ainsi représenté son organisation en mars dernier à New York à l’ONU (Commission des Droits des Femmes). Les propos rapportés n’ont donc rien d’étonnant venant de Mme Akram (voir article sur Gulfnews.com).

  6. Point de vue intéressant, dites-vous? Mais c’est un point de vue très largement partagé dans notre pays par les non-musulmans.

  7. A croire que la taqiyya, tromperie permise par l’islam, ne marche pas si bien que cela en France. Leurs adeptes ont du mal à réfréner leur haine de notre société.
    Chassez le naturel, celui-ci revient au galop.

  8. Des musulmans agissent en occident en “solidarité” de leurs frères de Palestine, mais visiblement au moins une de ces derniers semble ne pas accepter cette marque de “fraternité”.

  9. Je corrige, n’ayant que lu le résumé et non l’article initial de Courrier International. Cependant, après lecture de l’article principal, cette réflexion vaut quand même. Je ne m’étais personnellement jamais posé la question à savoir si certains palestiniens avaient des retours de ce qui pouvait se faire en occident en soutient à leur situation et savoir en quelle proportion ces comportements recevaient une approbation.

  10. Jean de La Fontaine a déjà décrit et jugé ce qui nous arrive …
    LA LICE ET SA COMPAGNE
    Une lice étant sur son terme,
    Et ne sachant où mettre un fardeau si pressant,
    Fait si bien qu’à la fin sa compagne consent
    De lui prêter sa hutte, où la lice s’enferme.
    Au bout de quelque temps sa compagne revient.
    La lice lui demande encore une quinzaine ;
    Ses petits ne marchaient, disait-elle, qu’à peine.
    Pour faire court, elle l’obtient.
    Ce second terme échu, l’autre lui redemande
    Sa maison, sa chambre, son lit.
    La lice cette fois montre les dents, et dit :
    « Je suis prête à sortir avec toute ma bande,
    Si vous pouvez nous mettre hors. »
    Ses enfants étaient déjà forts.
    Ce qu’on donne aux méchants, toujours on le regrette.
    Pour tirer d’eux ce qu’on leur prête,
    Il faut que l’on en vienne aux coups ;
    Il faut plaider, il faut combattre.
    Laissez-leur prendre un pied chez vous,
    Ils en auront bientôt pris quatre.

  11. Pourquoi parler d’erreur ? C’est la simple révélation de la réalité profonde de l’islam !

  12. “Ce genre de comportements ne donne-t-il pas le droit aux pays occidentaux de revoir leurs règles d’attribution de la nationalité ?”
    C’est du bon sens, mais, est-ce que nos politiciens de métier en ont? Eux ils cherchent des voix. S’ils votent bien, le Maghreb entier sera le bienvenu en France.
    Puis, la bonne pensance aidant, peut-on fermer l’entrée à des foules qui ne demandent qu’à partager notre pain?

  13. L’islam n’est qu’un mauvais outil utilisé par les cosmopolites mondialisants, un référendum ne suffirait pas à rétablir l’ordre, mais seule une réaction armée, organisée et ferme, comme les Chouans ou les Vendéens l’ont fait partiellement ( manque d’entente et d’organisations, mais redoutable volonté) libérerait la France et par capillarité, tous les peuples d’Europe.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]