Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Affaire Ilan : le Monde embarrassé par les réactions de ses lecteurs

le Monde cite les faits : le 1er mars 34 articles étaient parus en 9 jours sur le meurtre d’Ilan Halimi et seulement un entrefilet de 13 lignes sur le meurtre d’un inconnu, séquestré, torturé et assassiné par plusieurs personnes pour son argent.
Les lecteurs ont vivement réagi et le Monde se retrouve aujourd’hui à tenter de se justifier sans discréditer ces mêmes lecteurs.

La différence de traitement des informations a choqué des lecteurs du Monde :

"un salarié de Peugeot a été séquestré et battu à mort pour de
l’argent. Il n’était pas arabe, juif, noir, homosexuel, ni même
journaliste, et n’a pas eu les honneurs d’un éditorial
, plusieurs
"unes", et je ne sais combien de pages intérieures ; seulement un peu
plus de treize lignes dans la rubrique Faits divers. Le Monde serait-il
abonné à la pensée unique et au politiquement correct ?
"

D’autres ont réagi à la qualification rapide d’antisémitisme du meurtre d’Ilan:

 – "Racisme, antisémitisme, folie… Ça aide et rassure de coller une
motivation à de tels actes
. Et s’il n’y avait pas d’autres raisons
qu’une amoralité totale ? Une insensibilité absolue ? "
– "Nous sommes nombreux, juifs et non juifs, à ressentir une certaine gêne (… ) Pourtant, nous dit-on,
sa mort serait "plus grave" encore du fait qu’il était juif. (…) Pourquoi
? Parce que les juifs sont différents ? L’on retombe dans le poison de
l’antisémitisme
, au nom même de la vigilance à le dénoncer".

Le Monde ne veut pas endosser cette responsabilité et la rejette sur les politiques : "Antisémitisme ? Une fois de plus, les dirigeants politiques ont été
sommés – ou se sont sentis obligés – de qualifier des faits qui
n’avaient pas été entièrement établis
".

Enfin d’autres lèvent des problèmes plus généraux :

– "Je veux penser, moi, à une justice qui condamnera les assassins à la
même peine, avec la même sévérité
, sans avoir à imaginer que tuer Ilan
Halimi est plus grave que tuer un Paul Dupont. Parce que précisément,
la vie d’Ilan comme celle de Paul était précieuse, infiniment".

La rédaction du Monde en acceptant la parution de ces réactions, les légitimise et reconnaît n’avoir pas satisfait à son obligation de résultat :

"Au-delà des qualificatifs, la place même que le journal consacre à un
événement est une manière de le commenter. Les lecteurs ignorent la
"cuisine" interne d’une rédaction (…). Ils ne voient
que le résultat
: le salarié de Peugeot a eu droit à treize petites
lignes dans Le Monde, et l’on ne connaît même pas son nom".

Le Salon Beige écrivait pourtant le 27 février que cette victime s’appelait Benoît Savéan.

Lahire

Partager cet article

2 commentaires

  1. Eh bien amis voilà qui nous montre ce qu’il nous reste à faire.
    La plume à la main, partons à l’assaut de ces temples de la désinformation pour leur apprendre ce qui se passe dans notre bonne France, et ce que la population pense de l’oeuvre d’endoctrinement de ces grands prêtres du prêt à penser.
    Même si cela nous révulse, lisons chaque jour l'”Immonde” et donnons nous pour tâche de choisir ne fût-ce qu’une des contre-vérités dont il regorge, l’un de ses silences pour le lui jeter à la face.
    Le même est vrai pour d’autres médias. Le site de polemia.com (rubrique cyberaction, activité médiatique) fournir adresses et conseils à cet égard. Excellent ! Essayez. Cela fait baisser la tension artérielle.

  2. Encore un petit effort, et le Monde hypocrite s’apercevra qu’il n’y a pas de différence de dignité entre Ilan Halimi et Benoît Savéan d’une part, et les enfants que l’on assassine dans le sein de leur mère en les découpant en morceaux, d’autre part. Mais il ne faut pas rêver, la longue habitude d’imbecillité et d’hypocrisie du Monde l’a toujours empêché de voir la réalité, parce que ces défauts conduisent à la lâcheté, .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services