Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Les catholiques et le Téléthon : synthèse

Un texte de Pierre-Olivier Arduin, responsable de la commission Bioéthique et Vie humaine du diocèse de Fréjus-Toulon, a porté sur la scène nationale le problème éthique posé par certaines recherches financées par l’Association Française contre les Myopathies (AFM).

La problématique est la suivante : l’AFM, organisatrice du Téléthon, finance des programmes de recherche utilisant l’embryon comme matériau, et d’autres résultant directement en un tri des embryons, détruisant ceux qui sont porteurs de maladie et préservant ceux qui sont sains. Ces derniers sont les fameux bébéthons "qui sont sains parce que n’ayant jamais été malades" (Pierre-Olivier Arduin).  

Pierre-Olivier Arduin relève que faire des dons au Téléthon, c’est participer au financement de ces programmes et cautionner ces choix mortifères, ce à quoi aucun catholique ne peut se résoudre.

Nous avons recensé 13 prélats français, dont 11 évêques, qui, tout en saluant les intentions généreuses du Téléthon, ont clairement pris position sur ces problèmes éthiques. Plusieurs d’entre eux sont allés jusqu’à se prononcer publiquement contre la participation des catholiques au Téléthon, en tout cas tant que l’AFM financera les recherches controversées ou continuera à refuser que les donateurs puissent affecter leurs dons aux recherches de leur choix. Ce faisant, ils n’ont fait que rappeler la doctrine de l’Eglise, qui  a toujours condamné les destructions d’embryons, parce qu’elles sont autant de morts d’êtres humains.

Ce que dit le Magistère de l’Église :

« La vie doit donc être sauvegardée avec un soin extrême dès la conception : l’avortement et l’infanticide sont des crimes abominables (…)  La vie humaine et la charge de la transmettre ne se limitent pas aux horizons de ce monde et n’y trouvent ni leur pleine dimension, ni leur plein sens, mais qu’elles sont toujours à mettre en référence avec la destinée éternelle des hommes» (Concile Vatican II, Gaudium et Spes, 51-3 & 51-4)

« Les chrétiens, de même que tous les hommes de bonne volonté, sont appelés, en vertu d’un grave devoir de conscience, à ne pas apporter leur collaboration formelle aux pratiques qui, bien qu’admises par la législation civile, sont en opposition avec la Loi de Dieu.” (Jean-Paul II, Evangelium Vitae, 74)

Nos évêques l’expliquent :

  • L’Église encourage la recherche et accorde une attention toute particulière aux malades.
  • L’Église ne cherche pas la faillite du Téléthon, mais l’interpelle sur les problèmes éthiques.
  • En effet, le Téléthon finance légalement des programmes impliquant la destruction d’embryons humains, acte moralement irrecevable.
  • L’Église est depuis toujours opposée à toute suppression de vie humaine innocente, quel que soit son stade.
  • Cette opposition à la destruction de la vie est définitive.
  • Tout catholique a le devoir de se conformer aux prescriptions du Magistère de l’Église.
  • L’Église propose un dialogue et suggère des axes de recherches conformes à l’éthique.

 Des laïcs s’engagent :

Le Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. Bravo pour cete synthèse ausii précise que claire.
    Bonne continuation

  2. Des Suisses aussi sont contre le Téléthon ; leur “revendication ? « Le Téléthon doit cesser de financer des tests médicaux sur les animaux”
    Mais si le refus de tester sur les embryons scandalise tout le monde, ces mêmes personnes ne se formalisent pas du refus de tester sur les animaux….
    http://www.20minutes.fr/articles/2006/12/08/20061208-television-En-Suisse-les-coups-de-patte-viennent-des-amis-des-betes.php

  3. A noter également une note d’information sur le site de choisir la vie (www.choisirlavie.org)

  4. Pourriez-vous donner les liens vers les différentes prises de position des prélats en question ? Merci, et bravo pour cette excellente synthèse.

  5. C’est nickel! Voilà une synthèse parfaitement claire. Merci

  6. Les écrits des évêques sont faciles à trouver et sont en lien (comme toujours!). Pour y accéder, suivre les liens des 7 points expliqués par les évêques, ils ouvrent des pages de citations. Sous le nom de l’auteur des citations, le lien entraîne le lecteur vers le texte d’origine.
    Bonne lecture

  7. Et ça continue de plus belle dans la culture de mort ! Lu dans le Figaro :
    Les recommandations du rapport de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques rédigé par Alain Claeys député PS de la Vienne, à la demande de Jean-Louis Debré, président de l’Assemblée nationale et présenté hier, risque de mettre de l’huile sur le feu et d’élargir le débat. Outre la recherche sur l’embryon, ce texte adopté mardi soir à l’unanimité des députés et sénateurs de l’Office prône d’autoriser le clonage thérapeutique qu’il préfère appeler désormais “transposition nucléaire”. Il demande que soit révisée dès 2007, sans attendre l’échéance prévue en 2009, la loi de bioéthique pour y faire figurer ces autorisations.
    http://www.lefigaro.fr/sciences/20061207.FIG000000018_clonage_therapeutique_nouvelles_propositions.html
    On remarque bien sûr les techniques habituelles : quand un terme fait peur, on le change. Sera-t-il autorisé de demandé d’où viendront les ovules nécessaires à la “transposition nucléaire” ? On les importera de Chine ?

  8. Désavouons le président Chirac,le ministre UMP du chikunguya et le député PS Vals.

  9. Merci beaucoup, votre campagne a été démultipliée avec succès.
    Au-delà du fond, il est impératif que le droit à l’objection de conscience des catholiques soit respecté.

  10. La preuve est donc donnée que lorsque l’Eglise intervient, elle peut « soulever des montagnes » et se faire entendre, jusqu’à faire sortir de sa tanière le Président de la République !
    L’intervention de Jacque Chitac ne fait que démontrer combien les associations à l’origine de la dénonciation, certains évêques et tous ceux qui ont soutenu ces derniers, ont visé juste en s’attaquant à l’AFM.
    Il y a derrière cet évènement médiatique qu’est le Téléthon des enjeux bien plus grands que ceux qu’on a bien voulu nous montrer !

  11. Dans le Monde de ce dimanche-lundi, un article du courrier des lecteurs répondait à un article très anti-religieux. Il ne s’agit pas d’un lecteur catholique qui exercerait un droit de libre-réponse, bien entendu: c’est un lecteur qui explique, sans rougir, que l’Eglise a encore des siècles de retard, que si on l’écoutait, la terre serait encore le centre de l’Univers, et qu’elle refuse qu’on tente de guérir les enfants. Affligeant de la part d’un quotidien qui se veut professionnel. Calomnier ainsi l’Eglise, c’est insulter ma mère… ce journal me révolte à chaque fois que je le lis. Désolé…
    Il n’y a pas que des intérêts financiers derrières; il y a une belle démonstration de la culture de mort qui manipule des journalistes à leur insu, et l’influence néfaste du relativisme, dénoncé par notre saint Père.
    Témoigner, dire et redire, prier et offrir… sans avoir peur d’être parfois violent, non pas physiquement bien sûr, mais d’une violence saine qui provoque. La violence de la Croix, la violence de l’amour de Jésus pour nous tous péchéurs. Une violence qui ne vient ni de Dieu ni de nous, mais du péché qui réagit dès qu’on veut l’éradiquer.
    La vérité, le bien, le beau, l’amour ne sont pas aimés.
    Et bien osons proclamer la vérité en dénonçant l’erreur; aidons ceux qui cherchent vraiment à guérir (comme la fondation Lejeune); révélons la beauté de la vie de tout enfant, de tout embryon, même malade; aimons même ceux qui nous persécutent injustement.

  12. Débat passionnant en effet ! Merci pour la clarté de votre présentation !

  13. Bravo pour cette synthèse fort bien faite! Ce débat était passionnant !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services