Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : François

L’Eglise

Durant l'audience générale aujourd'hui, le Pape François a entamé un nouveau cycle d'une catéchèse consacrée à l'Eglise :

"L'Eglise est une réalité bien plus vaste et ouverte au monde, qui n'est pas née d'un coup, sortie de rien. Fondée par Jésus, elle a une longue histoire et une gestation qui est antérieure au Christ même. La préhistoire de l'Eglise se trouve dans l'Ancien Testament, avec le choix d'Abraham par Dieu…qui lui demanda de quitter son pays pour aller vers une autre terre… Dans son appel à Abraham, Dieu implique sa famille, sa parenté, ses serviteurs… A commencer par Abraham, Dieu constitue son peuple afin qu'il porte sa bénédiction par toute la terre. C'est dans ce contexte qu'est né Jésus. Ce n'est pas Abraham qui a regroupé autour de lui un peuple, mais Dieu… C'est quelque chose d'inouï. C'est Dieu qui prend l'initiative et s'adresse à l'homme, créant ainsi un lien nouveau avec lui. Il forme un peuple à partir de tous ceux qui écoutent sa parole et se mettent en marche en lui faisant confiance… La condition première est d'avoir confiance en Dieu…pour bâtir l'Eglise. L'amour de Dieu précède tout et nous précède. Comme l'a dit un prophète, Dieu est comme la fleur d'amandier, l'arbre qui fleurit avant les autres. Oui Dieu est toujours en avance, là à nous attendre…

Mais de tout cela les fidèles ne semblent pas toujours convaincus. Dès le début il y eut de résistances, des replis sur soi et des tentations de transiger avec Dieu et de régler les choses par soi même. Tels sont les trahisons et les péchés qui marquent le cheminement du peuple tout au long de l'histoire du salut, une histoire de fidélité de Dieu et d'infidélité de son peuple. Oui, Dieu est patient, qui continue d'élever son peuple comme un père fait avec ses enfants. C'est l'attitude qu'il a envers l'Eglise. Nous aussi, chaque jour dans notre désir de suivre le Christ, nous vérifions notre égoïsme et la dureté de notre coeur. Et lorsque nous nous reconnaissons pécheurs, Dieu nous remplit de sa miséricorde et de son amour. C'est cela qui fait grandir le peuple de Dieu, qui nous fait grandir comme Eglise. Ni nos qualités ni nos mérites ne nous font grandir, mais l'expérience du Seigneur qui veut notre bien et prend soin de nous… Il nous aime et nous guide… Il nous fait grandir dans sa communion avec lui et entre nous. Etre Eglise signifie se sentir dans les mains d'un père aimant, qui attend ses enfants… Tel est le projet de Dieu, celui de former un peuple béni par son amour, qui soit en mesure de porter sa bénédiction à tous les peuples de la terre. Immuable, ce projet n'est pas achevé puisqu'il le réalise aujourd'hui encore dans l'Eglise. Demandons lui donc la grâce de demeurer fidèles à Jésus-Christ et à sa parole, prêts comme Abraham à partir vers la terre de Dieu, vers notre patrie véritable, pour devenir bénédiction et signe de son amour universel".   

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services