Bannière Salon Beige

Partager cet article

Institutions internationales / L'Eglise : Le Vatican

L’Eglise sommée de s’expliquer à l’ONU sur les abus sexuels

Le Vatican, qui dispose d'un siège d'observateur permanent à l'ONU, est sommé de donner des explications détaillées aux Nations unies sur les sévices sexuels et les violences contre les enfants au sein de l'Eglise. Comme tous les pays membres de la Convention de l'ONU relative aux droits de l'enfant, le Saint-Siège doit régulièrement répondre de son action devant les experts onusiens.

A propos de cette Convention, rappelons son article 7 :

"L'enfant est enregistré aussitôt sa naissance et a dès
celle-ci le droit à un nom, le droit d'acquérir une nationalité et, dans
la mesure du possible, le droit de connaître ses parents et d'être
élevé par eux
."

Bref…  Les experts de l'ONU ont publié une liste de questions auxquelles le Vatican devra répondre avant le 1er novembre. Le Saint-Siège sera ensuite entendu en janvier 2014 à Genève.

Il est demandé au Vatican de donner des informations détaillées sur tous les cas.
L'ONU souhaite connaître les mesures prises par l'Eglise pour punir les coupables ; savoir ce que le Vatican a fait pour qu'aucun membre du clergé accusé ne puisse être en contact avec des enfants et les mesures prises pour soutenir les victimes. Les experts entendent aussi savoir si l'Eglise a fait taire certains enfants abusés et connaître les mesures prises pour condamner et prévenir les châtiments corporels infligés dans certains établissements scolaires catholiques, ainsi que les avancées réalisées pour éviter une éducation discriminatoire entre sexes dans les écoles religieuses.

Le Saint-Siège a publié les mesures sur ce grave sujet. A ma connaissance, c'est le seul pays à avoir traité ce sujet sans détour.

Partager cet article