Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / France : Société

L’église saint Vincent-de-Paul de Carcassonne victime d’un incendie d’origine criminelle

Lu ici :

"Dans la nuit de dimanche à lundi, l’église saint Vincent-de-Paul du quartier Ozanam a été la cible d’un incendie d’originaire volontaire. Des objets de liturgie ont été détruits. Le feu a également endommagé le chœur et la sacristie.

«On s’indigne toujours avec force et détermination lorsque l’on touche à une synagogue ou à une mosquée». Le visage fermé et la voix grave, Jean-Claude Pérez a condamné hier après-midi, avec la plus grande fermeté, «l’acte scandaleux et intolérable» dont la chapelle saint Vincent-de-Paul a été la cible dans la nuit de dimanche à lundi. «Je trouverai scandaleux que l’on banalise un tel acte lorsqu’une église est touchée», martèle encore le député-maire, devant des objets de culte noircis par les flammes et rendus difformes sous l’effet de la chaleur.

Vandalisme (camabriolage susuivi d’un incendie pour effacer les traces ?) ou acte prémédité, les services de police qui ont ouvert dès hier matin une enquête, n’excluent pour le moment aucune hypothèse, mais il ne fait aucun doute que le feu a été mis de façon délibérée (…)

À quelques mois d’échéances électorales et dans un climat général de plus en plus délétère, l’indignation est perceptible. «C’est un acte parfaitement inexcusable», affirme pour sa part le sous-préfet Sébastien Lanoye, venu lui aussi apporter son soutien à la communauté catholique, au nom de l’État. Luc Caraguel, le vicaire général du diocèse, manifeste la même indignation".

Partager cet article

5 commentaires

  1. Le préfet et le sous-préfet qui s’indignent… L’autre qui court au Vatican…
    On sent que les élections approchent !

  2. La vraie profanation c’est que ces individus, à quelques mois des élections et au nom de l’État (sic!), viennent sur les lieux apporter leur “soutient”, un comble!
    C’est bien connu, le criminel reviens toujours sur les lieux de son crime.
    “Là où sera le cadavre, là aussi seront les vautours!”

  3. Il ne faut pas stigmatiser, dit le vicaire général

  4. Que penser?
    S’il s’agit de gens venus des milieux d’extrême droite c’est un acte ignoble, nauséabond qu’il faut sanctionner avec la plus grande sévérité. S’il s’agit de jeunes qu’il ne faut pas stigmatiser notre pardon leur est acquis et notre bienveillance avec.
    Voila, quand on sera qui a fait le coup vous choisirez la réponse adéquate.
    Signé :
    mort de trouille, vicaire général.

  5. Pas de triple galop de Valls le Gaz pour s’indigner à géométrie variable comme il le fait sans vergogne pour le moindre graffiti de synagogue ou mosquée ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services