Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

L’église Saint-Martin d’Arc-sur-Tille devait être détruite. Elle est sauvée

Ce fut une bataille habilement et efficacement menée. Elle a commencé en juin 2006 et votre blog vous annonçait la décision du maire de l'époque de la détruire. En novembre 2007, les premiers signes d'espoir dus à des paroissiens décidés et dévoués son apparus. Aujourd'hui, 7 ans plus tard, l'église est sauvée : 

"Le scénario est toujours le même : une église mal entretenue, un maire qui souhaite la démolir, sous prétexte qu’aucune autre solution n’est possible et que sa restauration coûterait trop cher… Parfois, les élus indignes de leur fonction parviennent à leurs fins. Ce fut le cas l’année dernière de Nicolas Dumont, maire d’Abbeville. Les habitants de cette ville, qui l’ont cru, devraient regarder le film qui accompagne cet article, où l’on voit comment une commune d’à peine 2500 habitants, Arc-sur-Tille, a réussi ce qui était soi disant impossible : sauver son église, après s’être débarrassé de l’élu incompétent. Aujourd’hui, la première tranche de la restauration est en cours, et le financement de la deuxième est en bonne voie puisqu’il reste à ce jour à peine 140 000 euros sur 800 000 à trouver.

Une souscription est toujours en cours via la Fondation du Patrimoine et la générosité qui s’est déjà largement manifestée auparavant devrait encore se manifester. Si tout va bien, cette deuxième partie du chantier devrait débuter en janvier 2014 pour une réouverture au public prévue trois ans plus tard. En attendant, l’église devrait pouvoir être visitée lors des prochaines journées du patrimoine […]".

Alors, que les défenseurs de l'église de Gesté ne baissent pas les bras : depuis que son cas est connu par le biais de votre blog et d'autres sites, la destruction a été stoppée. La bataille ne fait que commencer!

Il y a en France des centaines d'églises vouées à la destruction. Parmi celles-ci, l'église Saint Savinien le Jeune dans l'Yonne qui dépend désormais de l'issue de pétitions..

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

6 commentaires

  1. Pour sauver les églises, il faut des prêtres, des vrais et des fidèles des vrais et c’est comme cela que l’on pourra sauver des églises et l’âme de notre pays et celles de ses habitants.

  2. on ne demande que cela de signer… mais où ? il FAUT être sur Facebook, or il y a des gens qui n’y sont pas et se refusent à y être (toutes sortes de bonnes raisons !!)
    Alors où trouver la façon d’apporter son aide ?
    Merci de répondre. !

  3. La destruction de l’église de Gesté était “actée” sauf miracle… Ce n’est qu’un début mais il est prometteur: annonciateur d’un réveil des consciences? avant de voir la France couverte d’un blanc manteau d’autres types architecturaux de lieux de culte?

  4. On suppose que l’église sauvée avait pour elle l’évêque. Ce qui est loin d’être le cas ailleurs.

  5. J’espère que le maire grand destructeur d’église a été viré aux municipales sinon il ne faudra pas le rater !

  6. C’est le 6 décembre 2010 que le conseil municipal décide que : «la commune procèdera à une restauration du bâtiment en plusieurs phases, en fonction des éléments techniques apportés et du financement extérieur acquis»
    Pour tout savoir de l’histoire de la sauvegarde : http://www.uepa.fr/pages/historique.php

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services