Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

L’Eglise en France doit défendre la liberté scolaire

La Fondation de Service politique a réalisé 2 enquêtes sur la liberté scolaire. Les réponses témoignent de la gravité de la situation. La liberté des écoles, et la liberté de conscience à l’école sont toutes relatives : la laïcité à la française est passée par là.

L’école publique est majoritairement choisie en raison de contraintes matérielles. Elle fait donc l’objet d’une sélection par défaut, d’autant que les parents qui l’ont retenue sont sceptiques sur la qualité de l’enseignement […] [Les] parents qui ont fait le choix de l’enseignement catholique […] témoignent des doutes qui se sont emparés de leurs enfants dans leur vie de foi, et cela dès le primaire, à cause de l’enseignement dispensé, y compris en instruction religieuse (catéchèse)… Cette dernière réponse donnerait-elle raison à l’analyse de Mgr Cattenoz ? […]

Les réponses concernant les questions sur la liberté religieuse sont plus alarmantes encore. «L’enseignement public respecte-t-il la liberté de conscience de vos enfants ?» Réponse : «non» à 67 % ! […] il y a plus grave : à la question «Vos enfants dans l’enseignement public ont-ils été victimes de critiques de leur religion ou à cause de leur religion», 20 % répondent, «oui». […] L’école de la République n’est pas une école si « neutre » que cela, et dans bien des cas, elle est plus laïciste que laïque. Mais qui ose le dénoncer ? […]

Pour 91 % des parents qui ont répondu à notre questionnaire, l’Église devrait se mobiliser pour faire cesser les entraves à la liberté d’éducation. Défend-elle vraiment la liberté de conscience et la liberté religieuse de ses plus jeunes membres ? […] Bien des parents ne se sentent pas soutenus par l’institution. Un grand nombre d’entre eux se sentent même trahis. Il ne suffit pas d’enseigner que les parents sont les premiers responsables de l’éducation de leurs enfants. Faut-il encore les aider à exercer cette liberté et même se battre pour la défendre. […] Nous avons pris l’habitude de subir des empiètements insidieux, et inacceptables, de notre droit fondamental à éduquer nos enfants dans la foi et les valeurs qui sont les nôtres. Nous devons dire non."

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services