Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

L’Eglise délaissée par sa fille aînée

Lu ici :

Bcr
"Le Quai d’Orsay a décidé de créer trois catégories de représentations
diplomatiques.
La première rassemblera une trentaine d’ambassades « à
format exceptionnel », comme Washington, Londres ou Dakar, où toutes
les missions de l’État seront exercées. La seconde regroupera une
centaine d’ambassades où quelques problématiques (politiques,
économiques, culturelles, militaires, consulaires, de développement…)
seront développées, en fonction des spécificités des pays concernés. La
troisième concernera des représentations qui ne se consacreront qu’à
une voire deux missions prioritaires.
L’ambassade
près le Saint-Siège s’inscrira vraisemblablement dans cette dernière
catégorie, avec l’Islande, le Monténégro, le Nicaragua ou la Mongolie.


Et la question se pose de savoir si cela aura des conséquences
négatives sur son personnel. Elle ne cesse depuis des années de voir
ses effectifs se réduire mais compte encore aujourd’hui, en plus de
l’ambassadeur, trois conseillers (ecclésiastique, diplomatique et
culturel) et un agent consulaire. Déjà, dans le cadre de la réforme des
centres culturels, celui de Saint-Louis-de-France, créé à l’époque par
Jacques Maritain, est devenu autonome, en reprenant certaines activités
culturelles françaises à Rome (médiathèque, cours de langues).

Au
Quai d’Orsay, on explique qu’aucune décision n’a été prise sur les
effectifs mais que deux missions prioritaires lui sont reconnues
: le
suivi diplomatique du Saint-Siège et de l’Église catholique dans son
universalité, ainsi qu’une mission dite d’« influence », qui vise à
diffuser la façon qu’a la France d’appréhender des enjeux politiques,
économiques, culturels ou de société.

L’affaire sera sans doute
examinée de près au Saint-Siège, toujours très sourcilleux sur la
manière dont les pays sont représentés auprès de lui, surtout
s’agissant de la « fille aînée de l’Église
».

Lahire

Partager cet article

6 commentaires

  1. De toutes façons, ce serait juste une mise en équivalence: à quoi sert aujourd’hui la nonciature en France?

  2. Quelle honte pour la France !

  3. On peut se demader pourquoi des ambassades « à format exceptionnel », à Londres ou à Berlin quand nos rapports avec ces pays sont largements dictés par les fonctionnaires de Bruxelles !
    Le Vatican, par contre, ne fait pas partie de l’UE.
    C’est d’ailleurs étonnant qu’on n’ait pas encore parlé d’ambassades de l’UE dans la plupart des pays.

  4. @Oktavius :
    «Le Vatican, par contre, ne fait pas partie de l’UE.»
    Sauf que l’ambassadeur de France est accrédité non auprès du Vatican, mais auprès du Saint Siège.

  5. L’explication de tout ce chambardement dans la note de 32 pages émanant du Quai d’Orsay est que la France est une nation jeune, féminine et métissée.
    Mais pas encore assez.

  6. @ Berg, merci de votre précision et je pense que ma remarque en est d’autant plus juste puisque le Saint Siège n’est pas membre de l’UE

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services