Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise / Pays : Italie / Religions : L'Islam / Valeurs chrétiennes : Education

L’Eglise contre l’enseignement de l’islam à l’école

En Italie, le vice-ministre au Développement économique Adolfo Urso a proposé d'introduire dans les écoles publiques et privées une heure de religion musulmane, facultative et alternative à l'heure de religion catholique, pour éviter de laisser les élèves muslmans "dans les ghettos des écoles islamiques intégristes".

Le président de la Conférence épiscopale italienne, le cardinal Angelo Bagnasco, dans un entretien publié dimanche par le Corriere della Sera, affirme :

B "L'heure de religion catholique se justifie par le fait qu'elle fait partie de notre histoire et de notre culture. La connaissance du fait religieux catholique est indispensable pour la compréhension de notre culture. Il ne ne me semble pas que l'heure de religion envisagée (par le gouvernement pour la religion musulmane) corresponde à cette motivation raisonnable et reconnue".

L'islam ne faisant pas partie de notre culture, il n'y donc aucune raison pour que le gouvernement l'enseigne ou finance ses mosquées.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Gardons-nous de ceux qui n’ont pas peur de la mort, ils ont en fait peur de la vie.

  2. Bravo
    Ou sinon il faudrait egalement enseigner le boudhisme, l’hindouisme, le judaisme, etc, etc …

  3. _ il ne s’agit pas de l’eglise en soi .
    _ Informer sur chaque religion n’est pas mauvais si c’est fait honnêtement ,au contraire cela peut même évangéliser .

  4. L’heure d’enseignement de religion catholique se justifie par le fait que cette religion est révélée par Dieu lui même en la personne de Jésus Christ son Fils et notre Sauveur, qu’en conséquence elle est la SEULE religion Vraie et légitime. L’histoire et la culture n’ont rien à voir là dedans et ne peuvent être que des raisons subalternes.
    Les autres religions n’ont aucun titre à être enseignées légitimement car elles ne furent pas fondées par la Souveraine Vérité mais par des hommes qui s’attribuèrent ce rôle en dépit de leur mauvaise vie et de l’incohérence et la nouveauté de leur doctrine en rupture avec la Révélation à laquelle cependant ils prétendent se rattacher (Protestants,Juifs et Musulmans; le cas du Boudhisme est distinct car il n’est pas une religion mais une philosophie de vie, au demeurant déraisonnable).
    Avec l’argument du Cardinall Bagnasco les catholiques ne pourraient revendiquer l’enseignement de la vraie religion dans les pays de culture religieuse opposée, ce qui serait absurde et coupable de leur part.
    C’est avec des arguments naturalistes qu’on défend le plus mal notre religion et qu’on en débilite la crédibilité.

  5. OUI, tout ceci est bien le fruit de ce que nous avons semé:
    **à force de ne plus faire référence à quoi que ce soit, et surtout pas à la religion catholique, y compris dans nos écoles privées , la place est libre pour qui veut la prendre….
    nous récoltons ce que nous semons…LOGIQUE!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services