Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Législatives – Tanguy Latron (PCD) : “la « bêtise de la droite » me semble surtout tenir au fait qu’elle est tentée de se positionner au centre”

Tanguy Latron est candidat PCD pour la 4e circonscription du Nord. Il a accepté de répondre à nos questions.

Vous avez annoncé votre candidature à l'élection législative pour la 4e circonscription du Nord. Pourquoi vous lancez-vous en politique ?

IMG_4055Il y a déjà plusieurs années que j’envisageais de prendre un engagement politique après mes engagements associatifs auprès des jeunes et ce pour deux raisons :

  1. je considère que l’on ne peut pas déplorer les politiques qui sont menées en France depuis déjà de nombreuses années, par la droite comme par la gauche, sans jamais prendre part au débat. Surtout si, comme c’est le cas pour moi, on ne se retrouve pas dans les propositions des différents partis qui se sont succédés au pouvoir ces 40 dernières années. C’est donc une question de responsabilité citoyenne que de souhaiter participer au débat en vue de faire entendre ses idées.

  2. Par ailleurs, comme pour mes engagements associatifs, je considère que l’engagement politique est une forme de service; service de mon pays, de mes concitoyens, en particulier les plus fragiles, et du bien commun.

Le quinquennat déplorable que nous venons de vivre, celui que nous pourrions vivre selon la composition de l’Assemblée Nationale et la fin de mes « mandats » associatifs me laissent penser qu’il est temps de franchir le pas.

Dans cette circonscription actuellement détenue par LR, vous allez affronter, outre LR, un candidat DVD et un autre de DLF. N'êtes-vous pas en train de diviser la droite, vérifiant la formule selon laquelle nous avons la droite la plus bête du monde ?

Le Parti Chrétien Démocrate, que je représente, porte des idées qui lui sont propres et clairement positionnées. Ces idées, par la place qu’elles accordent à l’Homme – à tout Homme et à tout l’Homme – non seulement méritent d’être présentes dans le débat politique local et national mais elles sont absolument essentielles à mon sens. Si le PCD n’est pas représenté, il ne faut pas attendre des autres partis qu’ils défendent aussi clairement ces convictions.

Et le premier tour d’un scrutin est justement le moment idéal pour faire entendre ses convictions. C’est toute la chance que nous offre une démocratie ! Ne nous en privons pas ! Les évènements récents ne peuvent que nous interroger sur le soi-disant « vote utile ».

Par ailleurs, les résultats des élections présidentielles et les remous qui ont suivi ce scrutin ont montré que les grands blocs partisans étaient en train de se fissurer de toute part – que ce soit chez les LR ou au Front National – même si chacun tente de sauver les apparences avant les législatives. Il semble donc plus que jamais difficile de se « ranger » dernière un parti dont ne connait pas l’évolution politique à court terme.

Enfin, la « bêtise de la droite » me semble surtout tenir au fait qu’elle est tentée depuis de nombreuses années de renier ses valeurs de droite et de se positionner au centre, dans un magma indéfini, ou aux extrêmes, ce qui ne correspond pas aux attentes d’une part importante des électeurs de droite.

Je considère donc que ma candidature s’inscrit donc plutôt dans la perspective d’une recomposition de la vraie droite, plutôt que dans une perspective de division.

Si vous êtes élu, serez-vous favorable pour former un groupe parlementaire  avec des élus d'autres partis, qu'ils soient de LR, de DLF, du FN… ?

Le principe de former un groupe parlementaire méritera d’être étudier avec beaucoup d’attention et j’apprécie dans votre question le fait que vous mentionniez « des élus » d’autres partis. Car pour moi c’est bien une question de personnes et d’idées défendues par ces personnes, plus que d’étiquette de partis dont on voit bien aujourd’hui que ces étiquettes ne représentent plus grand chose.

Si donc nous arrivons à fédérer  suffisamment d’élus autour d’idées et de valeurs communes, il est bien évident que j’accepterai de participer à un groupe parlementaire commun.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]