Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Législatives partielles : LR et PS en tête

Il y avaient 2 élections législatives partielles hier : l'une dans les Alpes Maritimes, l'autre à Strasbourg.

La candidate LR Marine Brenier, adjointe au maire de Nice et conseillère départementale, a rassemblé 47,4 % des suffrages à l'occasion du premier tour de l'élection législative partielle organisée dimanche dans la 5e circonscription des Alpes-Maritimes après la démission, pour cause de cumul des mandats, de Christian Estrosi, maire de Nice et président de la région Paca. Le taux de participation est de 23,33 %. 8 candidats s'affrontaient. Michel Brutti (FN) a rassemblé 30,7 % des suffrages exprimés. Le PS recueille 6,5 % des votes et se voit devancé par le candidat du Front de gauche, Philippe Pellegrini (7,5%).

A Strasbourg, le socialiste Eric Elkouby est arrivé en tête avec 30,35%, pour remplacer Armand Jung, socialiste, qui a démissionné pour raisons de santé. Il affrontera dimanche prochain Jean-Emmanuel Robert, candidat Les Républicains qui totalise 19,11% des suffrages. Julien Didelot, jeune candidat du Front national, est en troisième position avec 10,47%. Quatorze candidats briguaient le siège. 

Partager cet article

10 commentaires

  1. Vous auriez pu titrer “l’abstention largement en tete “….
    Ce serait moins décourageant ..

  2. Moins de 20% de participation…
    Le naufrage républicain et personne ne s’étonne…

  3. Alors qu’on nous soule de commentaires sur la “droitisation de la France” et le potentiel péril qui en découle, on constate que malgré des scores de popularité qui frisent les 20%, les Socialistes sont encore en tête au premier tour d’un côté, avec leurs amis “Les républicains” de l’autre…Bref la collusion LR-PS est plus active que jamais apparemment!
    Et Le Front National est largement distancé même à Nice!
    Voilà où mène la chiquaya frontiste!
    Pour avoir réussi à instituer le Front du Néant, Monsieur Philippot a bien mérité un strapontin dans les gouvernements futurs de l’UMPS…

  4. 30% encore dans un quartier de Strasbourg ??
    Je ne croyais pas les Alsaciens si neuneus , à moins que ce soit des “nouveaux Alsaciens”?

  5. Evidemment que le FN est largement distancé à Nice (quoique pas tant que ça), puisque c’est le propre “fief” d’Estrosi, maire, qui, traditionnellement, “explose les compteurs” électoralement. Là c’est sa dauphine qui le remplace mais ça ne change pas grand chose. Malgré tout le FN progresse de 9,34 points par rapport à 2012 (de 21,41 à 30,75), un résultat jamais atteint pour le FN pour une législative dans cette circonscription. C’est surtout la gauche “officielle” qui s’effondre (14% tous partis de gauche)
    A Strasbourg, en effet, ce sont bien des “nouveaux alsaciens”, un secteur oû les électeurs bobos et immigrés sont sur-représentées. C’est un secteur oû la gauche officielle fera toujours des gros résultats. Ce n’est donc pas révélateur d’une moyenne de la situation électorale française. Disons que c’est révélateur du changement de population dans bien des banlieues…

  6. même en tapant son nom dans google on trouve rien sur le candidat front national en alsace.
    L’amateurisme du fn du vieux le pen, incapable en 40ans d’enraciner un groupe militant dans chaque département, se fait sentir ici.
    le score est conforme à nice.
    Heureusement que de nouvelles personnalités dynamiques comme Philippot viennent un peu réveiller le militantisme local sclérosé.

  7. @Saint-Plaix
    Vous avez raison, l’asymptote de la trajectoire sinueuse (et probablement pilotée) du sieur Philippot, est vraisemblablement au sein d’un nouvel avatar des LRPS, dont il aura bien mérité en conduisant Marine à se faire hjara-kiri sur le cadavre politique de son père, et en détruisant le FN !

  8. @ azerty :
    Philipot vous paye combien pour alimenter ce blog? Mais vous avez en partie raison, il sait très bien naviguer/surfer pour prendre le pouvoir. Il n’y a pas mieux qu’un homosexuel “pratiquant” pour b…… son monde. J’en ai fait financièrement l’expérience… Et depuis je m’en méfie comme de la peste. Il n’a fait son coming-out qu’une fois bien installé dans la place. Je ne sais pas s’il saura/pourra patienter avant de jeter sa marionnette.

  9. Législatives partielles
    Alpes Maritimes,
    taux de participation est de 23,33 %.
    Michel Brutti (FN) a rassemblé 30,7 %
    Le PS 6,5 %
    Strasbourg.
    le socialiste Eric Elkouby (PS) 30,35%
    Julien Didelot (FN) 10,47%
    Strasbourg est en France?
    Aurait-on perdu « l’Alsace et la Lorraine » à nouveau ?

  10. azert (y) comme d’habitude vous racontez n’importe quoi… encore un qui n’a pas connu ce qu’on a connu, nous, au FN
    Sous Jean-Marie, les candidats FN étaient bien mieux implantées -et de tout autre valeur !!!!- que ceux d’ajourd’hui.
    En Alsace, d’ailleurs, le FN connaît des problèmes depuis au moins 20 ans… régionalisme alsacien oblige… d’oû Alsace d’Abord etc etc
    Le FN alsacien a autant de problème aujourd’hui qu’il y a 10 ou 20 ans….
    Eh sinon, après 5 ans de présidence Marine, vous croyez pas qu’il y a eu largement le temps d’implanter un candidat FN dans le coin ???? En quoi c’est la faute de Jean-Marie bien loin de tout cela depuis des années ???

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.