Législatives – Matthieu Quadrelli (PCD) : “une droite fière et digne, ce n’est pas une droite qui appelle à voter pour Emmanuel Macron”

Matthieu Quadrelli, âgé de 18 ans, est candidat PCD dans la VIIe circonscription de Paris. Il a accepté de répondre à nos questions.

Capture d’écran 2017-05-18 à 21.26.45Vous avez annoncé votre candidature à l'élection législative pour la 7e circonscription de Paris. Pourquoi vous lancez-vous en politique ?

Depuis les Manif Pour Tous et le réveil des consciences favorisé bien malgré eux par François Hollande et Christiane Taubira, nous assistons progressivement à l’évaporation d’une idéologie de gauche soixante-huitarde, se factorisant si bien sous le célèbre slogan : « jouir sans entraves ». Les Français se sont rendus compte que non, il existe bien une morale au-dessus des lois et que, comme le disait Bismarck, « quand une nation n’a plus le frein de la religion ni des mœurs, que le frein de la force est le seul qui la contienne, tout est possible, même l’avènement d’un demi-million d’Erostrates ». J’ai donc choisi de m’engager pour ramener sur le terrain politique une morale et une cohésion de programme porté par le PCD et Jean-Frédéric Poisson, au moment où l’éclatement de grands partis et la reconstruction de la droite s’avère malgré tout imminente.

Dans cette circonscription actuellement détenue par le socialiste Patrick Bloche, qui se représente, vous allez affronter le candidat LR Vincent Roger, mais aussi un UPR, et l'un des 577 candidats lancés par Jean-Christophe Fromantin. N'êtes-vous pas en train de diviser la droite, vérifiant la formule selon laquelle nous avons la droite la plus bête du monde ?

Patrick Bloche tient la 7e circonscription depuis maintenant vingt ans, et il ne sera pas facile de le déloger. Le combat que mène le PCD, c’est la reconstruction de la vraie droite, des valeurs et des convictions. On a bien vu après la primaire de la droite et les présidentielles l’inefficacité du « vote utile ». Le PCD diviserait la droite s’il présentait des candidats contre un autre parti défendant les valeurs de la droite. Et une droite fière et digne, ce n’est pas une droite qui appelle à voter pour Emmanuel Macron quelques minutes après les résultats du premier tour. Ainsi, nous nous tournons vers tous les électeurs déçus de François Fillon et de Marine le Pen pour reconstruire ensemble une droite dirigée par des personnes de confiance en cohérence avec leur conscience personnelle et politique. Au contraire, le PCD ne divise pas la droite mais propose aux Français de prendre un temps d’avance sur la politique française, en montrant à la fois leur désaccord avec la politique de droite menée ces dernières années, mais également en donnant au peuple le pouvoir de montrer les convictions pour lesquelles ils sont les plus motivés : sauvegarde de notre France chrétienne, de notre identité française et européenne, de notre vision traditionnelle de la famille et de la protection des faibles par les forts.

Si vous êtes élu, serez-vous favorable pour former un groupe parlementaire  avec des élus d'autres partis, qu'ils soient de LR, de DLF, du FN… ?

Personnellement, je ne conçois le parti politique que comme le moyen pour un électeur de visualiser dans les grandes lignes vers quelles convictions va pencher un candidat. Le parti politique n’est pas une fin en soi, et on ne se bat pas pour un parti mais pour des idées à retransmettre dans la société civile. Si certains membres des Républicains, de Debout la France et du FN sont en accord avec mes idées sur tel ou tel point, je ne me ferai aucune difficulté à faire partie d’un groupe parlementaire pour contrer la politique de déconstruction de la France à laquelle veut participer monsieur Macron. Surtout, mon jeune âge est la garantie d’un désintéressement total de ma part. « La jeunesse n’est pas faite pour le plaisir, elle est faite pour l’héroïsme », disait Paul Claudel. C’est la raison pour laquelle je veux apporter ce que je peux à mon niveau. C’est le sens de cette candidature. Entre le jeune, même un peu naïf, et l’intrigant, le choix devrait être vite fait.

Laisser un commentaire