Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Législatives – Ida de Chavagnac (PCD) : “Le 1er tour des législatives n’est pas fait pour les compromis mais permet à chacun de choisir”

Ida de Chavagnac est candidate PCD pour la 1ère circonscription de Paris. Elle a accepté de répondre à nos questions.

Vous avez annoncé votre candidature sous la bannière PCD à l'élection législative pour la 1ère circonscription de Paris. Pourquoi vous lancez-vous en politique ?

F1JWC0E6On me dit souvent que je suis une femme de convictions. J’essaye d’être cohérente avec moi-même jusqu’au bout en m’efforçant de prendre mes décisions en fonction du bien commun. Lorsque je travaillais, j’ai constaté des faits illicites dans le cadre de ma vie professionnelle, et je me suis dit que je ne pouvais pas laisser passer cela sans rien dire. J’ai donc alerté ma hiérarchie et me suis retrouvée licenciée et « lanceur d’alerte ». Et lorsque je constate que nos gouvernements veulent fragiliser notre société par des lois libertaires destructrices de la famille, et de la nation, j’essaye aussi de m’y opposer. C’est donc très logiquement que j’ai souhaité apporter mon aide au Parti Chrétien Démocrate dont je partage les idées à 100%. D’après moi, M. Poisson est un des seuls de nos hommes politiques à souhaiter profondément, sincèrement et pleinement le bien de son pays et de ses concitoyens.  Il y consacre toute sa vie et toute son énergie et je lui en suis extrêmement reconnaissante. En tractant pour M. Poisson pour sa campagne des primaires de la droite, j’ai découvert l’importance d’aller sur le terrain à la rencontre des Français. J’ai donc accepté avec fierté de continuer à soutenir le PCD en me présentant aux élections législatives sous cette étiquette. En m’engageant « en politique » je souhaite juste ne jamais tomber dans la pente « politicarde » que je reproche tant à nos hommes et femmes politiques d’aujourd’hui.

Vous allez affronter le candidat LR Jean-François Legaret, qui veut succéder à Pierre Lellouche qui ne se représente pas. N'êtes-vous pas en train de diviser la droite, vérifiant la formule selon laquelle nous avons la droite la plus bête du monde ?

Nombreux sont les Français qui sont découragés car ils ont l’impression qu’on leur a volé leur élection présidentielle. Beaucoup d’électeurs de la première circonscription de Paris qui ont été sensibilisés depuis plusieurs années à l’importance de la défense de notre modèle de société, ont décidé de voter utile au premier tour des primaires de la droite, alors que leur préférence aurait été vers le Parti Chrétien Démocrate. Mais ils le regrettent maintenant amèrement. Ils sont désormais décidés à exprimer leurs véritables convictions sans se lancer dans des calculs stratégiques compliqués et inutiles. Le 1er tour des législatives n’est pas fait pour les compromis mais permet à chacun de choisir sans ambiguïté le programme qu’il souhaite pour la France. Le rassemblement se fera au second tour sur des vraies idées et désignera le député le plus capable de s’opposer aux dérives libertaires et ultralibérales qui pourraient émaner du gouvernement.

Si vous êtes élu, serez-vous favorable pour former un groupe parlementaire avec des élus d'autres partis, qu'ils soient du PCD, de DLF, du FN, de la Ligue du Sud… ?

Si j’étais élue, je serai prête à me rapprocher d’élus issus d’autres partis politiques, à la condition de ne jamais renier mes convictions. Je pense que ce rapprochement serait tout à fait envisageable car les idées chrétiennes démocrates de défense de la nation, de la famille et des plus fragiles sont des idées partagées par beaucoup de candidats des partis que vous citez ainsi que par de nombreux français. Les idées du PCD sont universelles et donc partagées par la plupart des Français, mais nous ne sommes pas tous conscients que les défendre est devenu désormais une priorité. Progressivement, nous comprenons que notre pays ne pourra retrouver une véritable prospérité que lorsque nos dirigeants replaceront l’homme et la vie au centre de leurs préoccupations et de leurs politiques.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services