Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Législatives – Eric Belleperche (SIEL) : “il n’y a plus de droite en France depuis bien longtemps”

Eric Belleperche, candidat SIEL dans 3ème circonscription de la Charente Maritime, a accepté de répondre à nos questions.

Pourquoi êtes-vous candidat ?

Capture d’écran 2017-06-06 à 22.01.11Fatigué de devoir voter par défaut ou pour des politiques qui retournent leur veste dès que le danger se fait sentir pour leur carrière, j’ai décidé de me rapprocher du seul parti qui défend des valeurs de droite et chrétienne. Je pense que tant niveau national qu’au niveau local, il faut que les électeurs puissent trouver des élus qui connaissent leur quotidien, et qui dédient leur temps à développer leur circonscription. J’ai décidé d’adhérer à un mouvement qui puisse donner espoir aux Français de trouver des politiques qui soient soucieux du bien commun de leurs concitoyens plutôt que de leur carrière, soucieux de véhiculer des valeurs qui ont fait la grandeur de la France, soucieux d’être conscient de la difficulté de créer et développer une entreprise en France. En ce sens, j’ai pensé que des gens de terrain comme moi devaient se lever pour proposer une alternative pragmatique et saine à ses concitoyens.

N'êtes-vous pas en train de diviser la droite ?

Je considère qu’il n’y a plus de droite en France depuis bien longtemps. Nos politiques sont pour la plupart des larves à la solde du système, achetés pour conserver leur poste, mais surtout incapables de se battre pour des valeurs. La vraie droite doit être la somme de toutes les bonnes volontés de terrain, qui par leurs convictions, remettront en place les fondations d’une force conservatrice profonde et incorruptible car indubitablement libre ! 

Si vous êtes élu, serez-vous favorable pour former un groupe parlementaire avec des élus d'autres partis, qu'ils soient de LR, du PCD, de DLF, du FN… ?

Je suis convaincu qu’il ne s’agit pas de partis, mais bel et bien d’hommes. Les individus peuvent être sincères localement, encore faut-il qu’ils aient les mêmes idées que nous sur les sujets qui nous importe. Des concessions peuvent être cédées à condition de ne pas édulcorer le fond, sans quoi la boisson n’aura plus aucun goût et nous ne ferons pas mieux que les autres.

Comment concevez-vous votre rôle de député ?

Je conçois le rôle de député comme serviteur de la nation au service de sa circonscription. Un député doit être un homme de terrain sachant gérer le budget de sa région comme le budget d’une entreprise. Devant rendre des comptes aux actionnaires qui sont les siens, c’est dire les habitants de sa circonscription. Devant être intègre dans la gestion de sa région. Devant défendre les valeurs de son mouvement, en étant présents lors des votes stratégiques. Enfin, je conçois qu’un député ne doit pas vivre uniquement de la politique pour gérer sa circonscription de manière à rester de libre de ses décisions, il doit conserver une activité professionnelle.

Quelle est votre ambition pour le territoire ?

De formation ingénieur des techniques agricole de Clermont Ferrand, j’ai implanté mon entreprise dans les Charentes à Aigrefeuille d’Aunis, il y a deux ans, pour fabriquer des fertilisants. Nous avons créé six nouveaux emplois en l’espace de 20 mois sans aucune aide du département ou de la région. Mon expertise de gestion de l’entreprise me permet d’avoir une analyse poussée dans ce domaine. Je pense qu’il faut démarcher les entreprises privées à venir s’installer dans les zones de revitalisation rurale de notre circonscription. Nous avons les axes logistiques avec le TGV et l’autoroute A10. Il faut qu’on sache communiquer sur nos atouts et être pro actif vis à vis des sociétés privées, il faut faire du démarchage entrepreneurial.

Les PME PMI sont le cœur de la France, mon ambition est de les aider à se créer, se développer et bien sûr embaucher ! Nos centres villes meurent au profit des zones commerciales ; il faut par tous les moyens que nous avons en notre pouvoir leur redonner vie. La population de notre circonscription vieillit, j’ai l’ambition de redonner aux jeunes l’envie de rester dans leur circonscription en y trouvant, services, travail et loisirs. Enfin, nos médecins fuient les campagnes, il faut que nous allions solliciter les jeunes cadres médecins à s’installer dans notre circonscription pour que chacun puisse avoir le même traitement de la maladie.

Trouvez-vous moral d’embaucher comme Attachés Parlementaires des personnes de son entourage plutôt que des gens diplômés ?

Tout est histoire de compétences, peu importe que les personnes soient de votre entourage ou non, pour peu qu’elles soient compétentes. Par essence, je sais qu’il est toujours difficile de travailler en famille, personnellement je ne préfère pas. Dans le même cadre, je trouve stupide la discrimination positive qui consiste à imposer la parité homme/femme sans tenir forcement compte du savoir-faire mais juste pour respecter des quotas. La compétence doit primer.

Quelle sera la première loi que vous proposerez à l’Assemblée Nationale ? Et la première que vous souhaiteriez voir abrogée ?

1re loi proposée : Diminuer les charges sur les PME-PMI, c’est le tissu d’emploi de la France.

1ère loi à voir abrogée : Ouverture des frontières de Schengen, il faut contrôler les frontières.

Légalisation du cannabis : pour ou contre ?

Contre absolument.

Légalisation de l’euthanasie : pour ou contre ?

Contre, l’accompagnement thérapeutique est suffisant avec les soins palliatifs. Les dérives de l’euthanasie pourraient avoir des dérives dangereuses.

Que pensez-vous du mandat unique dans le temps ?

Tout est histoire de temps et de disponibilités, je ne vois pas comment gérer plusieurs mandats à la fois.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services