Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

L’Education nationale au service du lobby LGBT

A l'occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, le ministre Blanquer a envoyé un long courrier homosexualiste aux personnels de l'Education nationale :

Untitled"[…] La liberté, c’est d’être soi-même en confiance. L’égalité, c’est le rejet de toutes les formes de discrimination. La fraternité, c’est le respect de l’autre. C’est en enseignant ces valeurs que l’Ecole fait reculer l’obscurantisme, l’intolérance et la haine.

Cette journée est l’occasion de rappeler que l’Éducation nationale a pour mission d’offrir un cadre protecteur et propice à la réussite de tous les élèves. Elle a également celle de faire partager à chacun le respect d’autrui comme l’égale dignité des êtres humains, et pour cela de prévenir toute forme de discrimination ou de violence, notamment celles fondées sur l’orientation sexuelle ou l’identité sexuelle.

Le ministère souhaite, à cette occasion, donner une forte impulsion à la lutte contre la haine anti-LGBT, afin notamment que soient apportés toute l’aide et le soutien nécessaires aux élèves et aux personnels qui sont victimes de paroles et d’actes homophobes et transphobes.

Dans cette perspective, je vous demande de mobiliser vos équipes pédagogiques et éducatives. Les enseignements, en particulier l’enseignement moral et civique, permettent une sensibilisation effective des élèves à ce sujet. Vous pouvez également solliciter le concours des associations agréées pour intervenir dans le cadre des actions éducatives, au sein de vos classes.

Un ensemble de ressources est disponible sur les pages Eduscol « Prévenir l’homophobie » et « Agir à l'école contre l'homophobie », notamment la campagne nationale de prévention intitulée « L'homophobie n'a pas sa place à l'École ».Je vous rappelle l’existence d’un service d'écoute et d'aide à distance […].

Au cours de la prochaine année scolaire, cette politique de lutte contre la haine anti-LGBT sera renforcée. Dans le cadre du Plan national de formation, un séminaire dédié à la prévention du sexisme et de la haine anti-LGBT est d’ores et déjà prévu. Au cours du premier trimestre de l’année scolaire, une nouvelle campagne nationale d’information contre la haine anti-LGBT sera diffusée dans les collèges et lycées."

Et dire que certains apprécient ce ministre…

Partager cet article

15 commentaires

  1. Tout est dit …..et dire que certains apprécient ce ministre !!!
    Il semblerait que l’action efficace de ce ministre ne soit pas aussi excellente et bénéfique que cela.
    Ne dit-on pas ” au royaumes des aveugles,le borgne est roi”
    Donc ,pas d’emballement et “jugeons sur pièces”
    Encore un de plus EXCELLENT EN COMMUNICATION???
    https://nos-medias.fr/video/laurent-wetzel-blanquer-une-imposture
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2017/09/la-politique-%C3%A9ducative-de-jean-michel-blanquer-uniquement-destin%C3%A9e-aux-enfants-des-banlieues-.html
    Et voici pour conclure “le bouquet final “!!!!
    L’éducation nationale semble apporter une instruction de qualité aux enfants d’immigrés au détriment des enfants Français de souche ???
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/02/%C3%A9cole-la-haute-trahison.html

  2. Mais pourquoi focaliser sur certaine “forme de discrimination ou de violence” plutôt que une autre, en distinguant “notamment celles fondées sur l’orientation sexuelle ou l’identité sexuelle”. C’est un cas particulier parmi tant d’autres, la discrimination à l’égard des filles, à l’égard des roux, à l’égard des trisomiques, … Ni plus, ni moins.

  3. Suis pas homophobe. Hétérophobophobe seulement : j’abhorre les invertis qui prétextent de leur homophilie pour m’imputer une prétendue homophobie destinée à masquer leur réelle hétérophobie. Me suis-je bien fait comprendre ?

  4. On se demande comment l’Education nationale peut prétendre lutter contre la haine alors qu’elle est elle-même, depuis sa fondation, une institution de haine anti-chrétienne.
    Tout le monde sait que l’école laïque a été instituée pour déchristianiser la France. C’est une entreprise construite par la haine et pour la haine.
    La République maçonnique a-t-elle fait repentance pour le génocide vendéen ? Pour les milliers de bâtiments volés à l’Eglise ? Pour les 13 904 écoles catholiques fermées de force entre 1901 et 1904 ? Pour les plus de 50 000 religieux expulsés ?
    Elle n’a jamais fait repentance parce qu’elle persiste depuis toujours dans la même haine.
    L’anti-catholicisme est le ciment qui unit les forces assez disparates qui dirigent actuellement notre pauvre pays.
    Alors, quand ces gens-là prétendent lutter contre la haine, on peut vraiment les traiter de Tartuffes !

  5. Je jure que je n’ai jamais “apprécié” ce ministre, en pensée ni en paroles !
    D’ailleurs, tout ce qu’apporte Emmanuel Macron est empoisonné…
    Cette hystérie en faveur des déviances sexuelles au sommet de l’Etat dit combien la France est malade… Et en pleine schizophrénie puisqu’on la donne à l’Islam d’un même élan alors qu’il faudra choisir tôt ou tard… tant les deux élans sont les plus incompatibles qu’il soit !

  6. Je suis scandalisé. Tout pour les LGBT, rien pour les Queer, les en Questionnement, les Intersexes, les Asexuels, les Alliés, les Agenres, les Aromantiques, les Pansexuels, les + … Autant de gens qui vont se sentir encore une fois incompris.

  7. Le groupe de pression homoterroriste LGBT et hétérophobe ne cesse de militer en faveur de ses pseudo-droits jusqu’à l’anéantissement de notre civilisation basée sur des valeurs chrétiennes. Allons-nous assister au suicide civilisationnel de la France sans broncher ?
    Tout catholique sincère a le devoir impérieux de s’opposer de toutes ses forces au plan de subversion et de destruction sociétales établi par l’internationale sodomite. N’oubliez pas les élections européennes de 2019. Pas une seule voix ne doit manquer.

  8. L’Education Nationale perdrait-elle les pédales ?

  9. “l’enseignement moral et civique” devrait prévenir les élèves que l’orientation sexuelle se décide avant l’adolescence.

  10. Le Diable et ses abominables cohortes mènent le Bal , l’âme de nos enfants est gravement en danger, ne tolérons rien de cette infamie, cette abomination.
    Quelle horreur.

  11. Le résultat, surtout dans les colleges et lycées des quartiers, sera un rejet total des homosexuels. Ce genre de propagande étant toujours contre productive avec des adolescents, mais ils ne pourront en vouloir qu’à eux mêmes car, c’est bien cette politique qu’ils souhaitaient. Le réveil sera pénible.

  12. @Stephe : ce genre de propagande n’aura pas lieu dans les quartiers “difficiles” mais plutôt dans les quartiers huppés ou bourgeois, histoire de rééduquer les enfants de LMPT…

  13. N”a _t_i pas plus urgent que de faire accepter à des enfants les délires sous_braguettes d’une minorité de malades ?

  14. Long John Silver a raison, hélas… Les fachos LGBT reculent dès qu’on leur montre les crocs, avec l’intention de mordre !
    Mais quand ils ont affaire à des gens trop polis et trop bien élevés, toujours prêts à les écouter et à comprendre, ce sont eux qui montrent les crocs…
    Tout berger digne de ce nom sait que montrer sa détermination, crosse à la main, et son chien grondant à ses côtés, a toujours fait reculer le loup !

  15. Monsieur le Ministre n’a pas compris qu’il n’est pas question de discuter du choix de chacun de son orientation sexuelle, c’est une question qui doit rester dans le DOMAINE PRIVE. Personne n’a à se glorifier de ses exploits en la matière. Quant à l’afficher ouvertement, de manière brutale et outrancière, ou en faire une obligation d’acceptation y compris par les enfants, je dis non ! Je me rappelle encore le dégoût de ma fille de 3 ou 4 ans, surprise par le spectacle involontaire de deux hommes s’embrassant à pleine bouche, à quelques mètres devant nous, dans les allées du bois de Boulogne ! Quelle réaction normale pour une enfant normale ! Est-ce que les enfants n’ont pas d’autres sujets plus sérieux sur lesquels plancher à l’âge scolaire pour bâtir leur avenir ? Ou bien l’Education Nationale leur réserve-t-elle un avenir orienté essentiellement sur le sexe, que ce soit comme source de revenus, de bonheur, de base familiale ?
    Qu’elle reste dans son domaine de l’instruction des disciplines scolaires. C’est tout ce que nous attendons d’elle !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services