Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française / France : Politique en France

L’école totalitaire arrive en France : “les élèves ne doivent aucunement contester une matière au nom de leurs convictions religieuses”

Un avant-goût ici et de la "charte de la laïcité" selon Peillon qui sera dévoilée, apposée et imposée dès demain dans toutes les écoles de France. 

L'affaire devrait faire grand bruit dès sa parution. A suivre donc.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

19 commentaires

  1. La France, pays de la liberté…

  2. Pas grave. Faisons-le au nom de notre “liberté de conscience”. On verra alors si le franc-maçon Peillon respecte bien la liberté de conscience comme il essaye de nous le faire croire.
    En fait, je ne sais pas si le Salon Beige est d’accord mais je pense que la guerre doit se faire à ce niveau-là. Prenons les francs-maçons au sérieux. Vous respectez la liberté absolue de conscience ? Alors respectez la nôtre !
    Nous combattrons l’idéologie du gender, l’idéologie de l’évolutionnisme, l’idéologie du mariage gay, de l’avortement et de la contraception en invoquant non pas nos “convictions religieuses” (car cela n’a rien de religieux) mais notre liberté de conscience.
    Les francs-maçons seront alors pris à leur propre piège.

  3. Niet. Il faut TOUS refuser et brûler ce torchon laïcard…

  4. Il défie le Ciel et tout ce qui est saint, il défie le peuple français et insulte notre intelligence, il vomit sur nos traditions millénaires, il défèque à grands jets putrides sur notre glorieuse Histoire de France, il nous hait alors il nous vend pour quelques deniers : Ce suppôt de Satan tente de capturer nos petits enfants innocents, afin de les offrir en holocauste au Prince de ce Monde. Pour du fric, comme l’a été NSJC, soyons en certains.

  5. Je suppose que cette charte ne concerne pas l’Islam ?
    Cette idéologie semble en effet bénéficier de beaucoup d’attentions et de protections de la part de la religion d’état qui est la “franc-maçonnerie.

  6. Comme toujours les éléments de la dictature de la pensée socialiste avancent masqués sous le couvert de “bonnes” intentions.
    Comme toujours, avec les socialo-maçons il ne faut pas oublier que les mauvais coups sont programmés par étapes.
    Pour mémoire ont fait lutter contre l’homophobie pour pouvoir mieux ensuite verrouiller le débat sur le mariage gay.
    Ici dans l’école, cette charte dite de la laïcité prévoirait le fait de ne pas pouvoir remettre en cause un enseignement au nom de ses convictions religieuses.
    On pourrait commencer par demander à certains professeurs “rouges” de ne plus modifier les programmes en fonctions de leurs convictions … politiques…
    Pour en revenir aux enseignements, les défenseurs de cette charte vont nous sortir le coup du cours de mathématiques, d’histoire…
    Bref des disciplines où chacun peut se dire qu’en effet il n’y a pas à remettre en questions le savoir dispensé.
    Ceci est globalement vrai (même si parfois des cours d’histoires prennent quelques libertés avec la vérité historique).
    Mais là où la manœuvre du Gouvernement est perverse… c’est que l’on oublie que le ministre Peillon est en train de mettre en place la fameuse “morale laïque” !
    Ce sera bien une matière et un enseignement ! Donc dans la logique de la charte … indiscutable sur le fond et non contestable !!!
    Pour finir, je rappelle que pour bien ficeler la rééducation idéologique des enfants, le cours de “morale laïque” donnera lieu à des évaluations (donc des notes) qui impacteront le cursus scolaire (donc la moyenne, le passage en classe supérieur…).
    La manœuvre est subtile et perverse.
    Vigilance et Résistance !

  7. Un seul mot,une seule action: prière et résistance.

  8. L'”éducation” du berceau au tombeau: Adolphe n’avait pas fait mieux.

  9. Tout est singé avec Peillon. Exemple, l’article 1 de ses 15 nouveaux commandements :
    “la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale”…
    Cela me rappelle le : “Je crois en l’Eglise une, sainte, catholique et apostolique” de notre Credo.
    Quelle pauvreté d’imagination chez ce petit gourou qui se prend simultanément pour Danton, Robespierre et Saint-Just !
    On en rirait si nous n’avions pas sous les yeux le souvenir des régimes totalitaires de ces derniers siècles. Les Vendéens ont vu jusqu’à quelles cruautés peuvent recourir de tels despotes, lorsqu’ils prennent au sérieux leurs élucubrations…
    Que Jacques Cathelineau, le saint de l’Anjou, nous protège d’une telle redite de l’Histoire !

  10. Plus menteur que Peillon c’est difficile ! Dans son livre “Une religion pour la République”, p. 277, édition du Seuil, 2010) n’a-t-il pas écrit ceci ? : “Toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Eglise”.
    Oui, oui, TERRASSER DEFINITIVEMENY L’EGLISE !
    Il n’est malheureusement pas le seul à sortir ce genre d’âneries. Sa collègue la sénatrice PS Laurence Rossignol le concurrence : “Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents, ils appartiennent à l’Etat.”
    (5 avril 2013, en direct sur France 2, émission Ce soir ou jamais)
    Des profs politiciens qui à l’heure de la retraite réclameront le taux plein alors qu’ils n’auront fait que quelques années dans l’enseignement ! Les autres français devront par contre faire 42 ans ! Et ils osent nous parler d’égalité !
    Idem pour François Hollande, quelques années à la cour des comptes lui suffisent pour toucher une retraite complète !
    Vous appelez çà de l’égalité ?

  11. d’avance, je m’assois dessus, sa charte ! ce ‘torchon’ n’a aucune valeur. en tant que parent libre et indépendant, je me réserve le droit de dire ce que je pense de l’enseignement ‘officiel’ de la secte socialo-maçonnico-bobo.

  12. Je bataille de plus en plus pour que dans les cours de cuisine, le jambon et autre morceau du porc ne soient pas bannis. J’ai écho d’un prof qui quand elle commande du jambon auprès de son lycée public, elle reçoit un “jambon” de dinde. Si nous voulons que nos élèves s’intègrent et trouvent facilement du travail, nous devons leur apprendre à cuisiner toutes sortes d’aliments en dehors des convictions des uns et des autres. C’est le chemin inverse qui est pris.

  13. Résistance résistance ! Créons d’urgence des écoles vraiment libres, une filière longue, de la maternelle à l’agrégation, ce que l’épiscopat français a refusé de soutenir lors des grandes manifestations pour l’école libre ! Nous en payons aujourd’hui les conséquences !
    Seigneur, inspirez nos chefs religieux, protégez-nous et donnez aux catholiques de France le courage de la révolte contre un état vendu à l’étranger et pour tout dire à Satan.

  14. Parce qu’il croit ce pauvre peillon que ses décisions franc-maçonnes vont faire peur aux gosses des cités où déjà même les forces de l’ordre ne peuvent plus mettre les pieds sans venir à 200 minimum. Il fallait réfléchir à l’invasion migratoire et à ses conséquences avant, il est trop tard, ce n’est pas une affiche à l’entrée de école qui pourra y changer quelque chose, l’Imam le “savant” sera toujours celui qui à raison, l’instituteur ou le professeur aura tout intérêt à se déplacer armé s’il vient à s’opposer aux croyances aveugles de ceux qui admirent le grand frère ou le cousin actuellement au combat en Syrie pour abattre le dernier pouvoir opposé aux pétromonarchies alliées des USA.

  15. Les élèves pourront toujours contester au nom du bon sens ! ou au nom de la rhétorique !
    A part ça, j’ai voulu lire les deux articles en lien, je n’ai pas réussi à aller au bout, c’est trop soporifique ! c’est très bien, plus ils sont raseurs et pontifiants, moins on les écoutera. Les enfants aussi aspirent à l’infini ! Peillon va faire un bide. Son “homme nouveau”, ce n’est qu’un vieux ronchon.

  16. Puisque “les élèves ne doivent aucunement contester une matière au nom de leurs convictions religieuses”, demandons que “les élèves ne doivent à la cantine aucunement contester une nourriture au nom de leurs convictions religieuses”.
    Et éduquons nos enfants à argumenter au nom du “libre-arbitre”, de la “liberté de conscience”, à poser des questions “qui tuent”. Par exemple: l’avortement est un “droit” jusqu’à la douzième semaine de grossesse; or le sexe du fœtus peut être déterminé à l’échographie entre la dixième et la douzième semaine de grossesse: donc, si je veux une fille et que “l’amas de cellules” s’annonce garçon, j’ai le droit d’avorter, n’est-ce pas?

  17. Du calme : la résistance s’organise et le petit commissaire politique Peillon va y casser ses lunettes embuées !
    Et si le printemps français n’avait pu avoir lieu faute de printemps méteo et venait à l’automne ?

  18. Ce texte sera quand même utile pour les enseignants confrontés à la hargne agressive des élèves islamistes qui refusent tout enseignement jugé ”non conforme” à l’Islam.
    [Ben…
    Et si les cathos faisaient preuve aussi de “hargne agressive” au nom de leur foi contre le Gender par exemple, “non conforme” en effet avec l’enseignement de l’Eglise?
    Ce n’est pas si simple, on le voit. Alors à vouloir faire taire les uns, on finit par faire gagner les autres et… mourir soi-même.
    Prudence!
    JL]

  19. Pour appliquer les directives de Peillon, les enseignents non vraiment aucune personnalité, aucun courage, ils se retranchent derrière le programme, “c’est dans le programme” disent ils pour se donner bonne conscience, pour se déculpabiliser. Il est vrai, que l’école républicaine pue les socialo-communards, ces directives ne touche surtout pas à leur mode de fonctonnement et autres avantages, alors peut importe le contenu du “programme”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services