L’Ecole de Vie Don Bosco pour réfléchir à un projet

Le Salon Beige a interrogé la direction de l'Ecole de vie Don Bosco.

1. Qu'est-ce que l'Ecole de Vie Don Bosco, à qui s'adresse-t-elle et quels diplômes délivre-t-elle ?

Don_bosco__005425500_1158_02042014-1L'École de Vie don Bosco s'adresse à des jeunes de 18 à 22 ans désireux de prendre un an pour réfléchir à un projet de vie qui soit en accord avec leur personnalité et leur foi en devenant acteurs de la société, serviteurs de leurs frères et responsables de leur vie. Cette formation humaine et spirituelle, située dans l'Oise, accompagne les étudiants dans le moment crucial de leur orientation professionnelle et de leurs choix de vie. Cette année se veut une année de maturation personnelle. A ce titre, elle ne délivre pas de diplôme.

Les enseignements variés donnés par des professionnels reconnus (en bioéthique, économie, théâtre, droit, théologie, philosophie, médecine, génétique etc.), les temps de prière, la découverte de soi et des autres, la vie commune, les services, les sports etc. sont les clefs de cette année pour que chacun gagne en responsabilité et s'élance ensuite vers une vie engagée, joyeuse, enracinée dans l'Église !

2. Cette école est-elle reconnue par l'Etat, le diocèse, le Saint-Siège ? Et à combien s'élèvent les frais de scolarité ?

L'École de Vie don Bosco est en relation avec les Salésiens et a lien particulier avec Paris depuis plusieurs années. L'École est par ailleurs approuvée et encouragée par plusieurs Évêques. Les frais de scolarité sont de 5 700 euros et couvrent la pension complète, les enseignements, l’inscription en salle de sport et les voyages (Turin, Lourdes, Lisieux, Lyon, Tours, Bourgogne…). Des arrangements sont toujours possibles pour ceux qui auraient des difficultés financières.

3. Que deviennent les étudiants après cette année à l'Ecole de Vie Don Bosco ?

Les étudiants sont des Chrétiens, des parents, des salariés. On compte de nombreuses vocations dans la santé (infirmière, ergothérapeute, psychomotricienne, médecin, kinésithérapeute, orthophoniste), dans l’accompagnement des personnes (éducateur spécialisé, assistante sociale), mais aussi des enseignants, journalistes, architectes, ingénieur commercial, notaires…

À titre privé, les anciens étudiants s’investissent souvent dans un service social, ecclésial, éducatif (catéchisme, scoutisme, œuvres de solidarité, service de repas aux défavorisés, défense de la vie, etc.). Des we mensuels "actualités – jeunes chrétiens" sont également organisés, permettant aux anciens étudiants de continuer à se former dans la joie, selon la devise de l'École, "Sta'Allegro" (sois joyeux) !

Laisser un commentaire