Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Famille

L’échec de beaucoup de mariages vient de ce que l’on brûle les étapes

Extrait d'un entretien donné par l’abbé Vincent Ribeton, de la Fraternité Saint-Pierre, à Anne Le Pape dans Présent, sur le mariage :

"Monsieur l’abbé, le sacrement de mariage connaît des échecs, malgré une certaine préparation. L’un des remèdes ne réside-t-il pas dans une préparation plus approfondie, comme le suggère notamment le cardinal Burke dans son dernier livre sur La Sainte Eucharistie (Via Romana p. 115) ?

C’est certain. Le Saint-Père insiste d’ailleurs sur ce point. Ne conviendrait-il pas en particulier de redécouvrir le temps des fiançailles ? L’échec de beaucoup de mariages vient de ce que l’on brûle les étapes : on est lié avant même d’être engagé Rien ne se fait pourtant sans l’élément du temps : il faut redécouvrir cela et distinguer nettement le temps de la rencontre, le temps de la promesse (fiançailles) et le temps de la consommation (mariage). Prendre le temps est ce qui permet de s’engager sans superficialité, avec maturité, dans un profond discernement des réalités sacrées du mariage, en portant sur l’autre un regard qui n’est pas aveuglé par les passions mais qui considère le mystère profond de la personne humaine, à travers aussi une mise à l’épreuve : en ne se donnant pas d’emblée tout entier l’un à l’autre, les fiancés font preuve d’exigence et c’est cela qui permet à leur amour de grandir : il s’agit d’aller au-delà des passions, de passer, comme disait Benoît XVI, de l’eros à l’agapè : l’amour qui s’élève jusqu’à l’entier don de soi. […]"

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services