Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : le référendum

Le traité européen proposé par Nicolas Sarkozy

semble séduire le président du Conseil des ministres italien Romani Prodi.

Si ce dernier n’a pas repris à son compte l’expression de "traité simplifié", il a affirmé qu’il était d’accord sur le contenu que M. Sarkozy met dans ce traité :

  • présidence stable
  • ministre des Affaires étrangères
  • suppression de la règle de l’unanimité (extension du vote à la majorité qualifiée)
  • reconnaissance de la personnalité juridique de l’UE
  • reconnaissance des trois piliers (pilier communautaire, sécurité, justice et affaires intérieures).

Les deux responsables sont également tombés d’accord pour "renforcer la gouvernance économique de la zone euro".

Ils ont également marqué leur accord pour proposer une réunion des sept pays méditerranéens de l’UE pour "donner une signification au niveau opérationnel à la politique méditerranéenne". Ces sept pays sont, en plus de la France et de l’Italie, l’Espagne, la Grèce, Chypre, Malte et le Portugal. Il s’agit de réfléchir à ce que pourrait être une "Union méditerranéenne", dont le pivot serait la Turquie.

Michel Janva

Partager cet article