Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le ras-le-bol d’un syndicat de police

Crs_1
Un représentant du syndicat de police Alliance accorde un entretien à TF1 suite au guet-apens des Tarterêts. Deux CRS avaient été gravement blessés (photo du capitaine Aubriot dont nous avions relayé un entretien) 
.
Extraits :

"on a atteint un cran supplémentaire. Les actes sont
beaucoup plus violents, beaucoup plus organisés.
Ils ne sont plus le
fait de deux-trois mecs qui veulent se coltiner un flic. Vous parlez d’échauffourées, c’est bien plus : les policiers sont tombés dans un guet-apens (…)
Ce sont des gens pour la plupart connus des services de police. L’un
des frères du conducteur est venu armé d’un bouclier artisanal armé de
manche de pioches. Il a lancé aux policiers : "vous ne sortirez pas
vivant d’ici"
. Ce genre d’échauffourées, moi j’appelle ça une tentative
d’homicide (…)
il existe un vrai sentiment d’impunité chez les jeunes de la cité qui
les pousse à aller beaucoup plus loin dans les violences. Un sentiment
qui leur permet de jouer les caïds dans les cités (…)
Attention, je ne vise pas que la Justice. Il y a aussi l’administration
centrale qui fait défaut.
Le véhicule du GSP (groupement de sécurité
publique) qui est venu aider les policiers qui se trouvaient dans la
voiture percutée, est tombé en panne. Confrontés à 250 individus, les
policiers ont voulu partir même si ça fait mal à l’orgueil. Le véhicule
n’a pas redémarré. Abandonné, il a été dépouillé avant d’être incendié.

Parmi le matériel volé : un flashball et une trentaine de cartouches,
un cougard
(lance-grenade, NDLR.), un poste de radio et les effets
personnels des fonctionnaires (…)
Ca peut repartir n’importe quand, il suffit d’un "détonateur". Ces
cités sont devenues des zones de non-droit
avec certaines jeunes qui
cherchent la confrontation. Cette violence devient quasi meurtrière.
Là, ça commence à faire beaucoup. Y aura peut être un mort. Nous on dit
halte, y en a marre.
Nous ne sommes pas des cibles vivantes. Il
faudrait enfin prendre le problème à bras le corps".

Du vrai travail et de réelles inquiétudes en perspective pour le ministre de l’Intérieur, s’il ne fuit pas pour raison de candidature à la présidentielle.

Lahire

Partager cet article

4 commentaires

  1. L’effet Sarkozy? Du vent! Votez Le pen!

  2. En effet Lahire, on ne peut pas être inefficace partout à la fois, il faut bien choisir, c’est humain.
    Cependant tout dépend à qui profite le crime qui s’allume souvent de manière très circonstanciée…
    rappelons nous l’excellent film “le souper où l’on voit le ministre de l’Intérieur de l’époque , Fouché, défier l’autorité de Talleyrand à l’aide des hordes qu’il a
    mobilisées et qu’il agite sous ses fenêtres.

  3. Les agressions de policiers aux Mureaux :
    http://www.youtube.com/watch?v=mJ5zCP8iIRE

  4. Ils sont bien équipés maintenant avec flasball et poste de radio de la police. La traque des policiers va être un vrai jeu de massacre.
    Ou alors c’est pour faire eux-même la milice dans les quartiers qui leur ont été concédés ?
    Dormez braves gens ! Sarkozy veille et vous prépare à la nouvelles société multiculturelle (cf. post plus haut).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services