Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

“Le pape gagne les coeurs des Turcs”

Ainsi titre le quotidien turc Posta. On peut lire aussi dans le quotidien pro-islamiste Yeni Safak :

"J’ai adoré ce pape et je lui souhaite la bienvenue de tout coeur: bienvenue frère, Herzlich Willkommen, Bruder".

"La visite papale a été programmée pour consacrer le dialogue entre
chrétiens (catholiques et orthodoxes) (…) mais d’une manière tout à
fait inattendue, elle s’est révélée comme un effort de conciliation
islamo-chrétienne
" écrit le journal libéral Radikal.

Bxvit
L’AFP met l’enthousiasme de la presse turque sur le compte d’un "revirement complet par rapport à la position qu’il défendait avant son pontificat" faisant allusion à l’hypothétique phrase du Pape sur l’entrée de la Turquie dans l’UE, sur laquelle le Saint-Siège s’est exprimé.
Il n’y a pire aveugle qui ne veut voir et l’AFP ne veut pas voir (le peut-elle?) combien Benoît XVI peut toucher les coeurs et les âmes, combien le Christ peut oeuvrer par Son vicaire, humble serviteur dans la vigne du Seigneur.
Deo gratias.

Lahire

Partager cet article

3 commentaires

  1. Malheureusement, comme on pouvait s’y attendre, la TV fraçaise (franc-maçonne) ne parle que des manifestations d’une poignée d’opposants. Bravo au S.B. de nous donner quelques nouvelles “hors normes”.

  2. Les médias ne rendent compte que très rapidement de la visite de Benoît XVI en Turquie.
    Or cette rencontre concerne la France, l’Europe, mais aussi des milliards de croyants chrétiens et musulmans et même juifs.
    Que pèse la candidature de N. Sarkozy, pour intéressante que soit son annonce, en regard de cet événement mondial de première importance ? Rien. Or les médias tartinnent tant et plus sur ce presque non-événement (tout le monde savait que N. S. se présenterait) et traitent du bout des lèvres un événement important, voire majeur pour toute l’humanité ?
    La taxe audiovisuelle est obligatoire, mais elle ne sert qu’à un petit nombre.

  3. On peut nous faire croire sans savoir où provient la nouvelle /Tout ou rien n’est plus sûre que d’en voir et d’en entendre dire sans jamais affirmer si cela est vrai ou faux…! On renie ou on aime son Dieu voilà tout!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]