Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

“Le Jardin des Anges”, cimetières des enfants morts in utero

C’est à côté de Belfort, dans le cimetière d’un petit village que reposent depuis début mai les enfants morts in utero. Nathalie Franze a été la première a y enterrer son enfant, tué à 24 semaines car il était porteur d’une trisomie 21.
Autour d’elles, des gens choqués de la voir enterrer son enfant : «Ils me disaient : mais enfin, Nathalie, tu n’as pas perdu
d’enfant…Si, j’ai perdu un enfant. Et je dis d’ailleurs maintenant
que j’ai été mère quatre fois
».

Qu’ils reposent en paix.

Lahire

PS : Merci au lecteur pour l’article de Libération

Partager cet article