Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le FN perd sa dernière mairie

Le maire FN de Chauffailles, Marie-Christine Bignon, a décidé de rallier le MPF. Elle s’explique :

"Cela fait plusieurs mois que je me posais la question. Je ne me retrouvais plus dans ce mouvement dont je suis adhérente depuis 1987 et militante active depuis 1998. Je pense que ce n’est pas moi qui ai changé. Ce sont les nouvelles orientations qui ne me conviennent pas".

Elle déclare que Jean-Marie Le Pen "estime que le véritable danger pour la France n’est pas son islamisation". Elle rajoute :"Je ne suis pas isolée du tout [au FN]… Je pense que nous serons nombreux à rejoindre les rangs du MPF".

Lahire (via Bafweb)

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

9 commentaires

  1. C’est bien une constatation et non une polémique, JMLP n’est pas ouvertement hostile à l’islamisation de la France. Seul PhdV est ouvertement hostile à l’islamisation.
    C’est un fait, et chacun peut se déterminer en fonction de ce fait. Mais il ne faut nier les faits.

  2. N’importe quoi, Le Pen est clair sur l’Islamisation : aller voir son programme. Seulement il est également hostile à l’immigration. L’islamisation est une conséquence de l’immigration. Cela ne sert à rien d’hurler contre l’islamisation si l’on n’est pas contre l’immigration et pour la préférence nationale et la réforme du code de la nationalité…ce qu’a encore proposé Gollnish il y a quelques jours sans que cela ne soit relayé et ce qui est encore aujourd’hui dans Français d’Abord le mensuel officiel du FN.
    Au lieu de parler de fait, allez consulter le mensuel officiel du FN plutôt que Le Figaro ou les rumeurs de bistrot.

  3. Chaufailles, charmante petite commune bourguignonne de 5 000 habitants.
    Je pense qu’avec un ralliement de cette taille, le MPF va pouvoir faire trembler le FN.

  4. Merci effectivement, pour la clarté des débats, de vous appuyer sur des écrits ou discours précis. Celui-ci par exemple :
    «si rien n’est fait la France deviendra une République islamique» a affirmé le président du FN, la «diaspora» musulmane pouvant servir de «base d’assaut de la sécurité publique». «J’ai été condamné pour avoir dit que quand les musulmans seront 25 millions dans notre pays les Français descendront des trottoirs et baisseront les yeux. Les juges aux ordres de l’établissement sanctionnent de façon impitoyable les adversaires de la pensée unique».
    Source : http://www.frontnational.com/quotidien_detail.php?id_qp=567

  5. FAUX le pen n’est pas contre l’immigration,il l’a dis sur radio courtoisie,ou d’ailleurs il à èvoquer les èmeutes d’octobre en disant que pour lui ‘elles n’avaient aucuns caractères religieux ou etnique ‘ !!!!

  6. Je pense cependant que Ph d V semble plus réaliste et certainement moins paséiste sur cette affaire.
    Je fais partis de ses nombreux “traitres” qui estiment que le MPF offre certainement une plus grande garantie de voir de bonnes idées défendues

  7. Il est parfaitement délacé de prétendre parler au nom du Front national et de travestir son programme quand on n’est pas du FN. Je ne me permets pas de travestir le programme du Mpf(il est d’ailleurs bien vide); ce qui ne m’empêche pas de constater qu’il sert la soupe à l’Ump, en Vendée où il est minoritaire et dépend de ses alliés pour survivre, comme dans toutes les communes où il participe à la gestion municipale.
    Le FN a, quant à lui, toujours été très clair sur l’islam, et il combat depuis 30 l’immigration. Qui peut dire le contraire?
    En revanche, il ne s’en prend pas aux immigrés en tant qu’Arabes ou Africains, mais à la politique d’immigration qui détruit la cohésion sociale de notre peuple.
    LE PEN est même le seul à parler d’immigration “de peuplement” et “d’immigration-invasion” depuis la loi Chirac sur le regoupement familial!
    Pour les émeutes de novembre, je suggère à chacun de regarder le site du FN et de lire ses communiqués avant de dire n’importe quoi et surtout le contraire de la vérité.
    Enfin pour terminer, le départ de Bignon à Chauffailles, qui est loin d’être la “dernière” mairie FN (nous en détenons plusieurs dizaines en milieu rural), n’est pas une surprise, Bignon étant depuis 1 an embrigadée dans l’Esprit public de Bompard.
    Cela s’appelle la politique du plat de lentilles, les élections de 2007 et 2008 ayant un attrait particulier pour les élus locaux qui tiennent à garder leur place plutôt que leur honneur…

  8. et bien je vous invite à ècouter les deux èmission de Rc au mois de fèvrier ou LPEN ètait invitè et cela vous ouvriras peut être les yeux

  9. Communiqué FN du jour :
    “La lecture de l’hebdomadaire Minute, mercredi, et du quotidien Le Parisien, jeudi, nous a permis d’apprendre que Marie-Christine Bignon, maire de la commune de Chauffailles (Saône-et-Loire), élue Conseillère régionale de Bourgogne sur une liste frontiste, a décidé de quitter le Mouvement national pour rejoindre le MPF de Philippe de Villiers. Dans un bref entretien réalisé par Didier Micoine, Mme Bignon reprend tous les poncifs habituels sur Jean-Marie Le Pen pour expliquer son geste : trop ceci, pas assez cela, un homme dépassé et provocateur… rien de nouveau sous le soleil. Invité à réagir sur RMC info, dans l’émission « Les grandes gueules », sur ce départ (voir notre article suivant), le secrétaire général du FN, Louis Aliot, a relevé pour sa part que, curieusement, Mme Bignon n’a jamais écrit à la direction du FN, comme elle avait tout loisir de le faire, pour s’inquiéter de tel ou tel propos ou orientation de la politique du Front. Il s’agit de souligner, ajouterons-nous, que ce départ de Mme Bignon n’est pas à proprement parler une réelle surprise, puisque celle-ci participait de longue date aux opérations de l’Esprit Public, l’association du maire d’Orange qui préparait depuis assez longtemps son ralliement à M. de Villiers. Il convient encore de préciser que la mairie de Chauffailles, comme celle d’Orange d’ailleurs, n’était pas à proprement parler une mairie FN à part entière puisque l’équipe municipale n’était pas composée en majorité, loin s’en faut, de frontistes. La preuve en est que Mme Bignon a toujours eu la trouille d’inviter Jean-Marie Le Pen dans sa commune, ce qu’elle n’a d’ailleurs jamais fait. Bref, un ralliement au MPF qui exprime un désir de respectabilité, le rêve plus ou moins avoué de se voir demain Conseiller général ou sénateur.”
    http://www.frontnational.com/quotidien_detail.php?id_qp=584
    Avis au commentateur du dessus : prenez un pseudo pour que le fil de discussion en soit un. Et sinon, vous faites erreur sur l’immigration : j’ai rapporté texto les propos de Le Pen sur RC plus haut. Etayez vos propos de citations si vous voulez être crédible.

Les commentaires sont fermés pour cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!