Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Le Cardinal Bertone dans le Figaro Magazine

Ctb
Le cardinal Bertone a accordé un long entretien au Figaro Magazine. En attente d’un Motu Proprio "libéralisant" le rite de saint Pie V, les catholiques apprécieront les propos du Secrétaire d’Etat du Vatican à leur juste valeur et dans leur intégralité.
Loin de dénigrer le concile Vatican II et sa réforme liturgique, l’annonce de ce motu proprio, au contraire, les confirme :

"Les erreurs ne sont pas dans les textes du concile, mais dans les
comportements de ceux qui ont prétendu interpréter à leur propre guise
la réforme liturgique de Vatican II (…)
La valeur de la réforme liturgique conciliaire est intacte.Mais tant pour ne pas perdre le grand patrimoine liturgique donné par
saint Pie V que pour accéder au souhait des fidèles qui veulent
assister à des messes selon ce rite, dans le cadre du missel publié en
1962 par le Pape Jean XXIII, avec son calendrier propre, il n’y a pas
de raison valable de ne pas donner au prêtre du monde entier le droit
de célébrer selon cette forme. L’autorisation du souverain pontife
laisserait évidemment sous sa validité au rite de Paul VI.

La publication du motu proprio précisant cette autorisation aura lieu, mais ce sera le pape lui-même qui expliquera ses motivations et le
cadre de sa décision. Le souverain pontife donnera personnellement sa
vision de l’utilisation de l’ancien missel au peuple chrétien, et en
particulier aux évêques
".

Lahire (via le FC)

Partager cet article

6 commentaires

  1. Merci Monsieur le Cardinal,
    Le Concile Vatican II est un grand concile. La liberté religieuse prend ses racines dans la Révélation.
    Toutes les critiques qui le condamnent comme hérétique, erronnée ou à réformer n’ont pas compris la “substantifique moëlle” de ses textes. Il se peut qu’à “gauche” aussi certains aient pris leurs désirs pour des réalités.
    Contrairement à ce prétendent certains le Concile condamne au moins implicitement, la politique religieuse du communisme.
    Il est vrai que la réforme liturgique aurait gagné à être imposée moins fanatiquement et à moindre frais (destructions d’autels, d’oeuvres d’art).
    Le fanatisme n’est, hélas, pas le lot des seuls musulmans, il existe des catholiques fanatiques (de droite ou de gauche d’ailleurs), comme il existe des athées fanatiques etc.

  2. Je crains qu’au mieux les évêques français n’ignorent ce texte [cette crainte hâtive laisserait-il penser que vous n’avez pas reconnu l’inspiration des textes du Saint-Père dans les deux dernières déclarations du cardinal Ricard et de monseigneur Cattenoz? Lahire]
    Depuis son élection, je n’ai jamais entendu parler dans ma paroisse de Benoit XVI ni de ses interventions, sauf pour le nommer au cours de la messe.
    Rien, absolument rien n’a changé, contrairement à mes espérances.
    J’espère être le seul à faire ce constat.

  3. Mais quel est le rite de Paul VI? En réalité, combien de versions en existent? Innombrables, chacune prétendant être la forme authentique du rite…
    [Tournez vous vers les textes officiels de l’Eglise. On les trouve dans toutes les bonnes librairies et même sur le net en 5 minutes. Lahire]

  4. Il y a du vrai dans ce que vous dites, Pois Chiche. L’Eglise de France est complètement amorphe. Il n’y a que quelques déclarations ici où là qui laissent espérer une réelle prise de conscience de nos Evêques (Monseigneur Cattenoz, l’Evêque de Toulon, ou le Primat des Gaules).
    Il faudra beaucoup de temps pour que les valeurs chrétiennes soient à nouveau défendues à l’unisson par tout le clergé français et en harmonie avec le Pape. Mais il faut souligner qu’on constate tout de même des réactions salutaires sur des sujets sensibles de la part de certains membres de l’Episcopat qu’il faut s’empresser de saluer.

  5. Pour aller malheureusement dans sens de “Pois Chiche”, j’ai rapidement parlé de Sacramentum Caritatis et me suis fait jeter par 2 personnes sur ma praoisse :
    – mon “jeune” curé de 40 ans, qui porte col romain et friquote avec l’Emmanuel. Il n’ose absolument pas s’imposer contre l’Equipe Pastorale (terme inconnu du CIC qui parle de conseil et non d’équipe)
    – un animateur d’aumônerie qui pourtant essaie d’aller au fond des choses mais qui m’a dit “j’essaie de toucher les coeurs” lorsque je lui ai parlé de respect des normes Liturgiques. Je lui ai fait remarquer qu’il vallait mieux laisser Dieu toucher les coeurs.
    J’ai encore parlé à mon curé du sens de la lotionem pedum (à lire sur le site de la Schola Saint Maur) et le fait de Rome demande en 1988 que ce soit 12 hommes adultes exclusivement qui recevoivent le lavement des pieds.
    Autant pisser dans un violon !
    En j’en passe.
    Les prêtres ont été (dé)formés dans les séminaires (en particulier Issy) et ne sont pas capables d’aller contre certains fidèles lorsque ces fidèles vont à l’encontre du Pape.
    Selon mon analyse, les prêtres cherchent à faire entrer les fidèles et les jeunes dans l’église en pierre et granit plutôt que dans l’Eglise corps mystique du Christ !
    Ils ne recherchent pas la conversion des fidèles mais uniquement leur présence.

  6. A Lahire,
    A vue humaine douter que deux ou trois évêques ne fassent pas le printemps de l’Eglise EN France n’est pas nécessaiement manquer de vertu de prudence au regard des désastres de ce qu’on appelle charitablement le relativisme présent à tous les étages de l’édifice , y compris à celui plus intime de chacun d’entre nous.
    Toutefois en effet la Semaine Sainte nous invite à considérer que la Grâce peut tout enlever comme elle le fit si bien en URSS en passant par la très chère Pologne.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services