Une réflexion au sujet de « Le vin rosé coupé, c’est fini »

  1. Sancenay

    Si la “victoire” des uns avait été réelle, c’est à dire si au moins 50 à 60% des électeurs avaient plébiscité les “30 mesures qui sont censées “tout protéger ” sauf la Vie et…le pouvoir d’achat, ce projet d’imbécile “progrès” qui entend du passé faire table rase, n’aurait pas été retiré si prestement.

Laisser un commentaire