Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Europe : politique

Le Traité constitutionnel européen entre en vigueur aujourd’hui

Lu sur une dépêche AFP :

"Le traité de Lisbonne est entré en vigueur mardi avec comme première conséquence la prise de fonction du premier président de l'Union européenne, le Belge Herman van Rompuy, et d'une "ministre" de Affaires étrangères, la Britannique Catherine Ashton."

Le traité de Lisbonne instituait un «président du Conseil européen», et un «haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité». C'est le Traité rejeté en 2005 qui parlait de président de l'UE et de ministre des AE de l'UE. Autrement dit, ce n'est pas le Traité de Lisbonne qui entre en vigueur, mais le Traité constitutionnel européen.

V Ajoutons que le catholique belge Herman Van Rompuy, nouveau président (du Conseil) européen, avait approuvé l'infâme résolution du Parlement belge condamnant les propos du pape sur le sida (qui avait fait l'objet d'une note officielle de protestation remise au Vatican par l'ambassadeur…). On comprend pourquoi il n'y a pas eu la moindre manifestation de satisfaction au Vatican après la nomination de Van Rompuy comme président du Conseil européen… Si Van Rompuy n'a pas voté cette résolution et ne pouvait pas le faire, puisqu'il était Premier ministre et qu'un ministre ne peut pas être en même temps député en Belgique comme en France, il a approuvé le texte final négocié par son parti, ce qui revient au même. Et c'est lui qui l'a officiellement transmise au Vatican, ce qui est pire. Il avait même «assuré qu'il donnerait la "suite appropriée" à la résolution si elle était adoptée. Il avait ajouté avoir une "opinion qui s'écarte fortement de celle du pape" en matière de prévention du sida, mais partager son approche "sur le volet curatif".»

Partager cet article

2 commentaires

  1. La réalité n’est souvent ni toute noire ni toute blanche. Herman Van Rompuy a répondu à l’invitation des étudiants du Cercle Gustave Thibon de l’Université de Liège en octobre dernier. Là, en compagnie de Rocco Buttiglione, il s’est livré à une analyse et un commentaire tout à fait favorables à la dernière encyclique de Benoît XVI (Caritas in Veritate). Il y a peu de politiciens européens qui s’engagent publiquement, devant plusieurs centaines de personnes, comme catholiques déterminés. Vous ne devriez pas emboîter le pas à des associations aussi discréditées que “Belgique et Chrétienté” dont les positions sans nuances et les accointances extrémistes dissuadent les meilleurs des catholiques traditionalistes d’y adhérer.
    [Donc, selon vous si “la réalité n’est souvent ni toute noire ni toute blanche”, l’association “Belgique et Chrétienté” est quand même toute noire… ??!
    J’ajoute que je n’ai pas lu ce qu’a écrit “Belgique et Chrétienté”, suivez mon lien, et que ce que vous écrivez ne dédouanne pas Herman Van Rompuy de son soutien à l’ignoble résolution du Parlement belge.
    MJ]

  2. “Belgique et Chrétienté”, “Les Intransigeants”, et d’autres blogs, tirent à boulets rouges sur H. Van Rompuy.
    Pour ma part, j’ai été indigné par la démarche du Parlement belge condamnant les propos du Pape au sujet du préservatif. H. Van Rompuy, en tant que premier ministre a essayé d’atténuer les effets de cette démarche tout en subissant ce que le jeu constitutionnel belge lui imposait.
    J’apprécie souvent les informations qui figurent sur votre blog mais je suis péniblement surpris quand il vous arrive de faire chorus avec des voix haineuses qui ne peuvent en aucune manière faire avancer les choses dans une perspective évangélique.
    [Vous écrivez n’importe quoi.
    Dans ce post j’ai cité l’AFP. Et puisque vous n’avez semble-t-il pas lu mon post jusqu’au bout, je recopie ici ce que HVR a déclaré :
    Dans la dépêche de l’AFP du 2 avril on lisait qu’il avait « assuré qu’il donnerait la “suite appropriée” à la résolution si elle était adoptée. Il avait ajouté avoir une “opinion qui s’écarte fortement de celle du pape” en matière de prévention du sida, mais partager son approche “sur le volet curatif”. »
    Ce n’est pas de la haine, c’est une réalité. Et ce n’est certainement pas évangélique de la nier.
    MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services