Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le torchon brûle entre Fadela Amara et Nadine Morano

Traitée de "Castafiore" par Fadela Amara, la porte-parole de l’UMP, Nadine Morano, monte le ton :

"Le comportement du secrétaire d’État chargé de la Politique de la ville n’est pas digne d’un ministre de la République (…) Quand on n’est pas d’accord avec Fadela Amara, on se fait insulter ! C’est déplorable, mais ce n’est pas le plus
grave. Les parlementaires commencent à en avoir l’habitude, puisqu’elle
est coutumière de ce genre de dérapages. Ce que je lui reproche, c’est
d’encourager les jeunes de banlieue à s’enfermer dans une caricature en
adoptant leur comportement et leur vocabulaire. Quand on utilise des
expressions comme “à donf” ou “je kiffe” dans un entretien d’embauche,
on n’est pas pris".

Lahire

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

5 commentaires

  1. Tom et Jerry au gouvenement ? C’est possible ????
    Noooooooooooon …..

  2. Le français, mais il y a tellement longtemps maintenant, était connu pour sa bonne éducation, sa courtoisie.
    Ce temps est malheureusement révolu de longue date.
    Aujourd’hui, on vous parle de réseaux d’influence (pour arrivistes), on ne connaît plus la langue française, on s’insulte et on s’aligne sur le médiocre, que se soit dans l’art, le langage ou la culture.
    Maintenant, c’est: ote toi d’la que j’mi mette.

  3. Bonsoir,
    Je trouve que le terme de “Castafiore” est assez drôle. Et il s’applique assez bien au personnage visé et qui proteste de façon véhémente!

  4. Mme Morano a déjà été évincé de l’équipe de campagne de Mr Sarkozy pour avoir dit en substance : moi j’ai vécu en cité (ce qui est vrai) et je peux dire que le racisme anti blanc existe. On lui a préféré Mesdames Yade-Zimet, Dati et Amara ou encore Lagarde l’américaine… Ses prises de position fondées sur le fait que Mme Amara n’est pas “un exemple” pour la jeunesse est une fois encore à mettre à son crédit. Mais cela devrait être les associations soi disant anti racistes, pré occupées par l’intégration des jeunes de banlieue, qui auraient dû dire à la place de Mme Morano que ce n’est pas en disant “je kiffe” en entretien que les jeunes en difficulté trouveront un travail ! On se trouve dans la curieuse situation où la soi disant ministre Amara a un comportement qui enfonce ceux qu’elle est censée défendre et représenter (en les ridiculisant) alors que la militante UMP Morano, idéologiquement de droite, s’investi dans ce que l’on peut appeler le “combat du savoir vivre” pour permettre aux jeunes de banlieue de s’insérer. Le monde à l’envers ? Cette Mme Amara est elle trés “charitable” pour ceux qu’elles représentent ? Il faut dire que Mme Amare n’a jamais travaillé ailleurs que dans le monde associatif…de gauche.

  5. que peut-on espérer quand on choisit un nom comme ‘ni pute ni soumise”…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez-nous à doubler l'audience du Salon beige!

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres et faites-les suivre à vos amis.

Ensemble, nous pouvons doubler notre capacité d'influence et d'action :