Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Le thème du pèlerinage de Chrétienté 2017 : « Sainte Marie Mère de Dieu »

Jean de Tauriers, président de l'association Notre-Dame de Chrétienté, a annoncé à Chartres, lundi dernier, que le prochain pèlerinage de Pentecôte, les 3-4-5 juin 2017 aura pour thème la Vierge Marie, à l’occasion du centième anniversaire des apparitions de Fatima.

En attendant, n’oubliez pas la messe d’action de grâces à St Odile (Paris XVIIe) le 26 mai 2016 à 19h30.  

Dimanche dernier à Rambouillet, Jean de Tauriers précisait :

J2T-Chartres"Notre pèlerinage est une prière de réparation et de conversion, il est une réaction spirituelle. Ceux qui ont relancé ce très ancien pèlerinage français, il y a plus de trente années, ont eu ce sens de la foi, ce bon sens catholique, d’aller prier Notre Dame pour sauver la chrétienté. Leur choix de la Tradition a été « combatif » et « doctrinal» : « doctrinal » car ils voulaient (et nous le voulons toujours) transmettre l’intégralité de la foi catholique et « combatif » car ils le faisaient (et c’est toujours vrai) face au relativisme généralisé.

Il y a une année, rappelez-vous, ici même à Rambouillet, nous avions l’immense joie d’entendre prêcher Mgr Schneider. Récemment encore, il a souligné « l'énormité de l'actuelle crise générale de la foi, de la moralité et de la liturgie au sein de l'Église. »

Notre époque appartient aux âmes fortes, prêtes pour le combat spirituel et prêtes à transmettre en amoureux de l’Eglise.

Dom Pateau, père abbé de l’abbaye de Fontgombault, sera demain à Chartres pour célébrer la messe et ce soir à Gas sur le bivouac pour vous accueillir. Dom Pateau nous demandait récemment « d’être aussi extraordinaires que notre liturgie » ! Avec la tiédeur, c’est l’amollissement intellectuel que nous devons également craindre si nous voulons être extraordinaires.

L’homme d’aujourd’hui se refuse à vouloir atteindre les vérités fondamentales sur Dieu. Cette pensée ouvre la voie au nihilisme culturel, au relativisme théologique, au sentimentalisme spirituel. C’est à vous qui n’êtes ni tièdes, ni amollis, de travailler intellectuellement à rebâtir la société chrétienne. Notre Dame de Chrétienté, avec quelques autres bonnes maisons, vous aide dans ce travail de formation. N’oubliez pas que les bonnes lois de demain seront faites par les catholiques bien formés d’aujourd’hui !

« Le royaume de France est prédestiné par Dieu à la défense de l'Eglise romaine » disait Saint Rémi à Clovis, en 496, la veille de son sacre à Reims. Les Français sont en très grande majorité catholiques, peut-être l’oublie-t-on un peu vite. Baptisés, les Français catholiques ont reçu la foi. Ils ont la foi en germe par le sacrement et sont enfants de Dieu, même s’ils ne le savent plus. La foi existe ainsi de manière certaine et peut être réveillée pour que les chrétiens ne se conduisent plus en « apostats silencieux » pour reprendre l’expression du cardinal Sarah. Prions et travaillons, chers amis, pour que les français catholiques agissent en catholiques, sans tiédeur, sans mollesse et unis ! Dans son encyclique Vehementer Saint Pie X (le saint de notre journée du dimanche) encourageait à l’unité des catholiques (je le cite) « Faites le nécessaire pour que, dans la pensée comme dans l'action, votre union soit aussi ferme qu'elle doit l'être parmi des hommes qui combattent pour la même cause. »"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]