Le temps de parole déséquilibré des candidats

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a examiné les temps de parole des candidats à l’élection présidentielle et de leurs soutiens, sur les chaînes de radio et de télévision du 1er  janvier au 9 mars 2012 (résultats). Ces temps de parole ont représenté 1042 heures. Les télévisions généralistes ont diffusé 162 heures d’interventions, les télévisions d’information continue 482 heures et les radios généralistes 398 heures.

Le Conseil demande que les télévisions et les radios intensifient leurs efforts pour réduire l’écart entre les deux candidats les plus représentés, Nicolas Sarkozy et François Hoillande. Il constate la persistance de déséquilibres importantspour la chaîne M6 et pour certains bureaux d’information régionaux de France 3. Ces manquements aux règles en vigueur ont conduit à une convocation des représentants des chaînes M6 et France 3 au CSA le 13 mars.

5 réflexions au sujet de « Le temps de parole déséquilibré des candidats »

  1. Altaica

    Jusqu’à ce matin, je me faisais une joie de savoir que la campagne allait réellement commencer, à partir de ce we, soit 5 semaines avant le premier tour.
    En effet, je croyais naïvement que d’une part la campagne allait durer réellement 5 semaines (de dimanche à dimanche), et que d’autre part, le temps de parole équilibré entre les candidats était respecté pendant toute la durée de la campagne, laissant un minimum de chance aux outsiders de se refaire une santé.
    En fait pas du tout: la campagne commence en milieu de semaine prochaine, et le temps de parole équilibré commencera une semaine et demie avant le premier tour.
    Hollande: 5 mois de campagne, Sarkozy, 3 mois (parce qu’il l’a désiré, soit dit en passant), et pour les autres, environ une semaine et demie de campagne…
    Et j’ai des collègues qui trouvent hallucinant ce qui se passe en russie!

  2. Philippe

    Compter le temps n’est pas une méthode juste, il faut aussi appliquer un facteur d’audience habituelle à l’heure où passe le candidat. Si il est interrogé au journal télévisé de 20h ou à 3h de l’après midi ou 3h du matin, cela fait une grande différence. Je parle d’audience habituelle, car bien évidemment certains candidats attireront beaucoup plus d’audience que d’autres et que cela ne doit pas les desservir. Mais l’audience doit être compté depuis un temps suffisant avant les élections : 6 mois me semble opportun.

Laisser un commentaire