Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Le Talk de monseigneur Vingt-Trois

Vts
Le cardinal Vingt-Trois, acrchevêque de Paris et président de la conférence des évêques de France était l'invité du "talk" du Figaro. Retenons les bons points de ce très difficile exercice de style – qui plus est dans une période troublée – face à un journaliste respectueux :
Sur la position de l'Église sur le préservatif :

"La position de l'Église n'est pas centrée principalement sur le préservatif, elle est centrée sur le sens des relations entre les hommes et les femmes et des relations sexuelles. Elle estime, elle essaye d'annoncer qu'elle a une confiance suffisante dans la capacité humaine pour penser que l'homme peut vivre sa sexualité en faisant usage de sa raison. Et donc le moyen le plus humain de vivre la sexualité c'est de vivre dans une réflexion et dans une détermination qui inclue la fidélité et une relation unique".

Sur le tollé de politiques en France suite aux propos du Pape :

"Depuis des années, les campagnes qui ont été menées par rapport à l'exercice de la sexualité ont été des campagnes prophylactyques, c'est à dire qui reposent sur la protection à l'égard des maladies sexuellement transmissibles et sur des protections mécaniques qui n'ont pas accepté d'aborder la question de la liberté et su choix du partenaire. Et donc on se trouve dans une situation où on ne doit pas, où il est interdit de dire que l'exercice de la sexualité à plusieurs partenaires est dangereuse. Donc quand on touche le tabou, on déclenche des réactions violentes".

Sur la laïcité qui voit intervenir les politiques dans le domaine religieux :

"Ca fait partie de la gesticulation politique. Ce n'est pas très grave… (…) je ne sais pas s'ils sont frappés d'autisme, mais en tout cas, ils sont victimes du tabou".

Sur les affaires successives (levées des excommunications, Recife, le Cameroun…) :

"c'est l'occasion de se payer le Pape".

sur les désaccords de catholiques sur les questions actuelles :

"On est devant des réactions qui ont peut-être leurs raisons, je n'en disconviens pas, mais qui ne sont pas des réactions raisonnables, qui sont des réaction passionnelles, et en tout cas, qui cherchent à faire monter ce qu'on appelle la polémique dont je rappelle quand même qu'une polémique, ça suppose qu'il y ait un interlocuteur et qu'en l'occurence, je parlerais plutôt de lynchage".

Sur la question de la communication de l'Église et la désinformation :

"Il faut dire aussi qu'on n'a pas toujours des gens qui sont décidés à nous aider à transmettre."

Lahire

Partager cet article

6 commentaires

  1. ces extraits sont ravissants!
    Merci à Mgr XXIII pour cette mise au point avec les médias, surtout le dernier extrait

  2. Merci à Mgr XXIII. Cela nous change de la collection de carpettes couchées devant la presse caoutchoutée ou shootée tout court

  3. Merci à Mgr Vingt-Trois pour dénoncer le lynchage du Pape.

  4. Merci à Mgr XXIII, il se montre digne d’un évêque de son rang, c’est-à-dire remettre les choses et les gens à leur place. Cela fait plaisir qu’un des chefs de l’Eglise de ce pays prenne enfin la défense du ST Père

  5. oui, merci mgr vingt-trois ! il est grand temps que nos prélats prennent la parole pour défendre le saint-père et l’Eglise, à temps et à contre-temps comme pouvait le faire le Christ à son époque. ils doivent être unis derrière le pape pour annoncer l’évangile et rien que l’évangile. tout le reste n’est que littérature (mauvaise surtout) de journaleux haineux.

  6. Ces attaques me paraissent quelque peu salutaires car Nosseigneurs de France vont, si ce n’est déjà fait, devoir compter leurs troupes et lâcher du lest. Mais maintenant, c’est donnant-donnant!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services