Bannière Salon Beige

Partager cet article

Le système à la recherche d’un général pour sauver sa peau ?

France : Politique en France / France : Société

Entre son passage sans anicroche notable chez Ruquier, et l’appel d’un responsable des Gilets jaunes à ce qu’il devienne premier ministre, sans compter les conférences prononcées par-ci par-là, le général de Villiers, s’il ne fait pas la une, n’est pas totalement absent de l’actualité. On se souvient par ailleurs du début d’idylle entre le frère de celui-ci, Philippe, et le Jupiter en devenir, lors de la visite de ce dernier au Puy-du-Fou… De là à conclure… Mais nous nous égarons…

L’idée d’avoir un militaire à la tête du pays n’est pas fondamentalement pour nous déplaire. Encore faudrait-il s’entendre sur l’effet à obtenir !

Si c’est pour sauver l’oligarchie en ramenant simplement l’ordre à son avantage final, accompagné de quelques mesurettes symboliques pour faire croire au bon peuple que la situation se rétablit, pas question !

En revanche, si c’est pour débarrasser définitivement (le plus longtemps possible, du moins) le pays réel de la tyranie destructrice du pays légal aux ordres du mondialisme libertaire, alors la solution mérite d’être étudiée !

S’agissant de Villiers, ci-devant conseiller au Boston Consulting Group, et à ce titre potentiel nominé aux “collabos awards” de la soumission atlantiste, (on lui doit aussi des écrits qui semblent traduire une réelle faculté à servir n’importe quel histrion républicain, sans état d’âme) nous ne pouvons que douter de la pertinence d’une telle solution …

pour résumer, laissons la parole à Christian Combaz, sur TV Libertés.

 

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

10 commentaires

  1. Le général de Villiers fait partie du système qu’il sert depuis toujours
    c’est un de Villiers donc certainement pas un homme de poigne
    mais plutôt un homme de consensus mou.
    Les gens sont tellement déboussolés qu’ils sont prêts à prendre n’importe qui, c’est inquiétant.

  2. Les GJ ont des coups d’avance…
    https://youtu.be/97iiIfkQqrk

  3. ce qu’il serait intéressant de savoir, c’est combien de temps de commandement ce général possède à son actif ?

  4. Depuis le début du XXeme siècle les officiers sont nommés par le gouvernement et doivent donc présenter toutes les qualités du valet ( un peu comme les henarques).

  5. Pas beaucoup d’arguments, M. Combaz, pour étayer cette thèse complotiste. Un propos de capitaine, une émission chez Ruquier et des interventions du Général en question auprès d’un think-tank atlantiste, ça me paraît un peu court pour sous-entendre assez lourdement que le général de Villiers roule pour les oligarques américains et le mondialisme.
    Ne croyez-vous pas que ce dernier pèse cent fois plus lourd que ce pauvre Édouard Philippe en terme de valeurs humaines, d’expérience de terrain, de maîtrise des hommes ? Même si son expérience politique est faible, ne peut-on imaginer qu’elle soit largement et avantageusement compensée par son expérience militaire et qu’il sache s’entourer des compétences nécessaires (elles ne manquent pas en France) ? Car on ne demande pas à un général de Corps d’armée de savoir faire fonctionner une batterie anti aérienne mais de la faire fonctionner à bon escient.
    Arrêtons ces chicayas tellement françaises dès qu’une nouvelle personnalité politique se présente, c’est ce qui a valu à son frère d’être mis à l’écart alors qu’aujourd’hui la France aurait bien besoin lui. On va finir ainsi par décourager toutes les bonnes volontés qui se présentent pour reprendre le chantier France qui n’est pas une mince affaire.

    • Désolé de casser votre optimisme béat, mais voyez-vous, allez voir sur Stratpol la vidéo de Xavier Moreau relative au général de Villiers ; il s’appuie sur le propre livre du général “servir”, et il abonde largement dans le même sens que la thèse “complotiste” de notre camarade Combaz, qui lui aussi d’ailleurs a du lire son livre…
      Quoiqu’il en soit, combien même le général aurait les idées de son frère (en fait nous n’en savons rien…), croyez bien qu’il n’en fera rien s’il est porté aux responsabilités ; car nous le savons bien, les véritables maîtres de la France et de l’Europe sont à Wall Street dont Attali est l’homme de main… Général ou pas, il fera ce que les puissants lui demanderont de faire !

    • Dans le meilleur des cas , il pourrait redresser la France que le temps que l oligarchie voudra bien le laisser au pouvoir; une sorte de pause avant que la roue révolutionnaire ne se remette à tourner . On parle souvent d un Salazar , d’un Franco , d un Garcia Moreno mais une fois décédés ou ayant quittés le pouvoir , le chaos est revenu ” normalement ” . Si l on veut une continuité , il faut un roi et les Lois Fondamentales du Royaume où celui-ci n est même pas ” propriétaire ” de sa couronne et pourtant, il doit en rester digne toute sa vie, lui l évêque du dehors.

  6. Même si le général de Villiers a toutes les qualités qu’on lui prête, le nommer 1er ministre sans changer le cadre ne permettrait que de décrédibiliser son discours “plutôt conservateur” : Pain béni pour le système !
    (Par ailleurs, un bon chef militaire n’est pas forcément un bon chef politique)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services