Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le Syndicat de la médecine générale souligne que les tensions hospitalières actuelles sont le résultat de politiques

Le Syndicat de la médecine générale souligne que les tensions hospitalières actuelles sont le résultat de politiques

Le Syndicat de la médecine générale a fait part de son opposition au projet de loi qui sera présenté en Conseil des ministres le 27 décembre. Car, si le passe vaccinal est mis en œuvre,

« les non-vaccinés ayant besoin d’une consultation dans un établissement de santé seront bientôt refoulés ».

Le syndicat s’était déjà opposé au passe sanitaire et il souligne que les tensions hospitalières actuelles, la fermeture de lits et les nombreux départs de soignants en plein cœur de l’épidémie, sont le résultat de politiques basées sur des impératifs de « rentabilité sans lien avec les besoins de la population » depuis plusieurs années.

Les difficultés d’accès aux soins qui en découlent ne relèvent donc pas de la responsabilité des individus, notamment celle des personnes non vaccinées, mais de nos gouvernements successifs, poursuit le syndicat.

Une pétition contre le passeport vaccinal, adressée aux députés et sénateurs, a recueilli pas loin de 500 000 signatures.

Partager cet article