Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le Sidaction s’en prend au Téléthon

Pierre Bergé, l'homme
d'affaires à la tête du Sidaction, s'en est vivement pris samedi au
Téléthon, qui selon lui "parasite la générosité des Français d'une
manière populiste
". "Les organisateurs du Téléthon
ont trop d'argent, ils achètent des immeubles
". Evidemment, les organisateurs du Téléthon se sont indignés.

Le ministre, Mme Pécresse, a compris que la crise économique empêcherait les Français de donner à ces deux manipulations médiatiques :

"J'entends dans le cri de Pierre Bergé, le cri des associations qui se
mobilisent sur le sida. J'entends un problème de santé publique très
grave, qui est qu'aujourd'hui on s'intéresse moins à la question du
sida parce qu'on la croit résolue. […] Les budgets du sida, je l'ai dit à Pierre Bergé, ils seront au rendez-vous".

Les Français ayant moins d'argent, les dons devraient logiquement baisser. D'où cette sortie de Pierre Bergé pour que les Français donnent plus au Sidaction.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Pierre Bergé va dans le bon sens!! Il en vient à dire que l’argent récolté pour le Téléthon ne va pas à la recherche sur la myopathie mais à l’achat d’immeubles.
    Encore un effort dans le bon sens, bientôt Pierre Bergé vous direz, comme (les) certains évêques, que l’argent du Téléthon va à la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

  2. très habile coup de billard de Pierre Bergé.

  3. il ne manquait que Madame Pécresse pour voler au secours des tripatouillages ,génétiques, cette fois.
    ah “cannibalisme” quand tu nous tiens!

  4. On peut tout de même regretter qu’il mette le cancer et la myopathie sur un même pied d’égalité. Le cancer fait sûrement plus de victime que “son” sida, et contrairement à ce dernier, il n’y a aucune méthode fiable à 100% de s’en protéger.

  5. Et si les Catholiques prenaient la décision de cesser de financer des organismes qui agissent en complète contradiction avec les points non négociables.
    Il paraît que les Catholiques sont beaucoup plus généreux que les non-Catholiques: le “nerf de la guerre” est un moyen sérieux pour faire pression. S’en servir est peut-être une bonne idée?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services