Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Le sida est homophobe

CQFD :

"Le sida est devenu, en France, une épidémie très particulière. Marginale chez les hétéros, maîtrisée voire en baisse chez les migrants, faible chez les usagers de drogue par voie intraveineuse, mais active chez les gays. C’est ce qu’indiquent les études de l’Institut de veille sanitaire (INVS), publiées dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire(BEH). On estime qu’il y a entre 150 000 et 200 000 personnes vivant avec le virus, 30 000 ignorant leur statut. Globalement, l’épidémie n’est pas à l’arrêt : «Environ 6 400 personnes ont ainsi découvert leur séropositivité en 2012.» Et surtout, «le nombre de découvertes de séropositivité VIH augmente uniquement chez les hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes»."

Partager cet article

16 commentaires

  1. bien vu 😉
    Interdisons le SIDA

  2. Ce n’est pas bien nouveau, je me rappelle dans les années 80 d’échanges avec le dr Gernez, cancérologue, qui avait dit à JM Le Pen que le sida était essentiellement transmis par les rapports anaux, ce qui expliquait que les prostituées parisiennes refusant ce type de rapports étaient peu atteintes. Cela avait valu à Le Pen une campagne d’indignations et d’accusations qui bien sûr ne portait pas sur les faits mentionnés mais sur le fait qu’il avait utilisé le mot “sidaïque” qui était vu comme insultant.

  3. Une punition de Dieu protégeant la LMPT ?

  4. et magré cela, il veulent donner leur sang comme les autres!
    Une rescapée des transfusions

  5. a mère de 6 enfants, au niveau des dons d’organes et de sang :
    Pourquoi donc les homosexuels en sont-ils exclus ? La loi ne discrimine personne mais prend tout simplement en compte les données épidémiologiques selon lesquelles, l’homosexualité est un facteur de risque pour le VIH, donc une contre-indication de don. Aux collectes de sang par exemple, les femmes homosexuelles sont acceptées. Le Dr Jean-Pierre Calot, chef de service à Etablissement français du sang (EFS) de la région Midi-Pyrénées, en précisait la raison : « Un vagin est fait pour avoir des rapports sexuels alors qu’un anus non … Il y a un risque important de contamination par la muqueuse anale. Donc dès qu’il y a une érosion, une petite plaie, si un partenaire est séropositif, il y a transmission … » Bien entendu, ces déclarations déclenchèrent une levée de boucliers des « sodomites » criant à la stigmatisation d’une population. Ils n’avaient pas compris qu’il n’y a pas de population à risque, il n’y a que des pratiques à risque. L’abstinence qui vaut éminemment pour d’autres domaines de la prévention sanitaire (drogue, tabac, alcool pour les femmes enceintes etc…) où l’état ne se prive pas de cibler des populations à risques, est curieusement repoussée ici par a priori idéologique et tabou de la non-discrimination sexuelle : révolution des mœurs et dogme du « gender » obligent ! On sait pourtant que c’est cette volonté aveugle de ne pas discriminer qui est à l’origine du scandale du sang contaminé, avec notamment les collectes dans les prisons.
    http://effondrements.wordpress.com/2012/08/04/perversite-sexuelle-des-mondialistes-sionistes/

  6. Mais que fait la gôôôche, que fait Harlem, que fait le GODF, que fait le gouvernement, que fait Mâââme Taubira, que fait Gaz, que font les CRS … contre ce délit manifeste, nauséabond, râââciste et fâââchiste ???

  7. contre feu immédiat ce matin aux informations, à la radio, dans le monde ce serait les femmes les plus touchées par manque de protection et peu de considération des femmes!
    “””il faut donc lutter pour libération des femmes”””
    le médecin qui officie, europe1, a donné tous les conseils nécessaires à une heure de grande écoute, 7 h 10.
    ils ne se posent même plus pour réfléchir, après sa démonstration la conclusion était pour les personnes sensées; l’abstinence

  8. Ils vont s’AUTO-DETRUIRE :
    extrait de l’article cité
    […]«Les pratiques à risque continuent, voire augmentent chez les gays.
    Elles ont lieu aussi bien à Paris qu’en province, chez les jeunes que chez les vieux», analyse Annie Velter, de l’INVS
    […]On découvre ainsi que
    «l’usage du préservatif systématique est proche de 60 % chez les séronégatifs,
    mais seuls 20 % des séropositifs l’utilisent systématiquement
    lors de rapports anaux avec un partenaire occasionnel».[…]

  9. Comme disait le Pr. Lejeune : “Dieu pardonne toujours, l’homme parfois, la nature jamais”. Les actes contre nature reçoivent leur châtiment naturel et ce n’est que justice (immanente).

  10. Dans l’article en lien: “Pour l’INVS, cette situation justifie la mise en place de politiques où l’on multiplie le type de réponses, par exemple en essayant de diminuer les pratiques les plus à risques”
    Il me semble pourtant avoir compris que les pratiques les plus à risques sont (au moins statistiquement, mais “prouvablement” pas que statistiquement) les pratiques homosexuelles.
    Alors pourquoi donner une telle publicité (positive, et non dépréciative) à l’homosexualité? C’est incohérent.
    Ces politiciens sont non seulement inaptes mais aussi ineptes.
    Vivement l’application de la directive européenne permettant le libre choix de son assurance santé (comme on a le libre choix de son assurance véhicule -mais qu’on n’est pas obligé d’avoir une assurance véhicule quand on n’a pas de véhicule-, ou sportive -mais qu’on n’est pas obligé d’avoir une assurance sportive si on ne pratique aucun sport à risque-, ou de l’assurance de son domicile, etc.).

  11. Scandaleux il faut vite faire une loi interdisant au Sida d’être homophobe !

  12. Et bien flûte alors…manquait plus ça! Tout va vraiment mal dans ce pays, même le VIH s’attaque aux homos! Faut décidément qu’on change de gouvernement, y’a plus le choix…

  13. Il s’agit exactement de justice immanente (et non divine)

  14. ET la justice immanente viens de DIEU , c’est si l’on y pense ce que notre Seigneur a dit VAS ET NE PÈCHE PLU, c’est bien une mise en garde et cela vaux pour toutes action des Hommes.

  15. Le cancer du poumon est fumeurophobe et la cirrhose alcoolophobe.
    Je ne vois pas l interêt de ce titre.

  16. Etonnant non, le sida serait il le dies irae de ces gens là !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services