Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Le sapin de Noël : un symbole de la lumière apportée par Notre-Seigneur

Benoît XVI a remercié la délégation venue lui apporter l'immense sapin qui ornera cette année la Place Saint-Pierre :

S "Cette année, le sapin sur la place Saint-Pierre vient de la pittoresque Luson non loin du Sass Putia, dans les immenses Dolomites. La beauté de ce paysage nous invite à reconnaître la grandeur de notre Créateur, dont l'amour brille incessamment dans son œuvre merveilleuse de la nature, pour illuminer le cœur de l'homme et le combler de paix et de joie.

Ce soir, après la cérémonie officielle, en présence du cardinal Giovanni Lajolo, Président du Gouvernorat, les lumières qui ornent l'arbre seront allumées. Recueilli à une altitude de 1.500 mètres et coupé sans nuire à la vie de la forêt, il restera à côté de la crèche jusqu'à la fin des festivités de Noël et sera admiré par les nombreux pèlerins et touristes de partout dans le monde, comme un symbole significatif de la lumière que le Christ par sa naissance, a apporté à l'humanité. Lui, le Messie, s'est fait homme et est venu parmi nous, pour dissiper les ténèbres de l'erreur et du péché, accomplissant "d'une manière incomparable la condescendance de Dieu" (Exhortation apostolique. Verbum Domini, 11). Ayez foi en Lui signifie accueillir en soi-même la lumière qui est Jésus-Christ.

L'arbre de Noël enrichit la valeur symbolique de la crèche, qui est un message de fraternité et d'amitié; une invitation à l'unité et la paix; une invitation à faire dans nos vies et dans la société, une place à Dieu, qui nous offre son amour omnipotent à travers la figure fragile d'un enfant, parce qu'il veut qu'à son amour nous répondions librement par notre amour. La crèche et l'arbre apportent donc un message d'espérance et d'amour, et aident à créer le climat propice pour vivre dans la juste dimension spirituelle et religieuse le mystère de la naissance du Rédempteur."

Partager cet article

2 commentaires

  1. Nos gouvernants (que nous avons élus) ont peur de ce fragile petit enfant, au point de le chasser de partout.
    Bientôt ils auront aussi peur du sapin.
    Enfin, comme déjà dans le calendrier européen, il ne sera plus du tout question de Nöel ni de rien touchant de près ou de loin le christianisme.
    Réveillez-vous !

  2. A Abu Dabi, petit émirat du Golfe persique, les émirs ont installé un immense sapin de Noêl afin de célébrer aussi la naissance du Sauveur. Peut-être la voie de la conversion vers le christianisme, car rappelons-le, un des trois rois-mages venaient de la région du Golfe Persique.
    Un signe de l’Histoire…
    Noël peut réunir autant de peuples que de civilisations et susciter chez les uns et les autres le besoin de se rapprocher.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]