Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Le Salvador résiste, mais le Bénin cède à la culture de mort

Le Salvador résiste, mais le Bénin cède à la culture de mort

Le Congrès du Salvador a rejeté mercredi par 73 voix contre 11 la dépénalisation de l’avortement en cas de danger de mort pour la mère, d’anomalie fœtale menaçant le pronostic vital, ou de viol.

Les députés du Bénin ont adopté la légalisation de l’avortement jusqu’à 12 semaines « lorsque la grossesse est susceptible d’aggraver ou d’occasionner une situation de détresse matérielle, éducationnelle, professionnelle ou morale » de la femme.

La loi a été adoptée à l’unanimité des députés présents et représentés. C’est pourtant le président de cette Assemblée qui, il y a quelques jours, s’était fermement prononcé contre l’avortement. Mardi, les évêques avaient lancé un appel pour dire non.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services