Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Le Saint-Père quitte Malte

Extrait du discours de départ:

Malte_60 "Le temps est venu pour moi de dire adieu à Malte. […] Mon voyage m'a permis d'appréhender de façon plus profonde à quel point l'Évangile annoncé par saint Paul a modelé l'identité spirituelle du Peuple maltais. Alors que je vous quitte, laissez moi vous encourager une nouvelle fois à cultiver une conscience attentive de votre identité et de prendre les responsabilités qui en découlent, particulièrement en promouvant les valeurs de l'Évangile qui vous offriront une vision claire de la dignité humaine ainsi que de l'origine et de la destinée communes du genre humain.

Soyez un exemple, chez vous et à l'étranger, d'une vie chrétienne dynamique. Soyez fiers de votre vocation chrétienne. Chérissez votre héritage culturel et religieux. Regardez l'avenir avec espérance, avec un égard profond pour la création de Dieu, avec un respect religieux de la vie humaine, avec une haute estime pour le mariage et pour l'intégrité de la famille !

En raison de sa position géographique au cœur de la Méditerranée, beaucoup de migrants arrivent sur les côtes maltaises, certains fuyants des situations de violence et de persécution, d'autres, à la recherche de meilleures conditions de vie. Je suis conscient des difficultés que l'accueil d'un grand nombre de personnes peut provoquer ; ce sont des difficultés qui ne peuvent être résolues seul par aucun pays de premier accueil. En même temps, je suis sûr aussi que, s'appuyant sur la force de ses racines chrétiennes et sur sa longue et glorieuse tradition d'accueil des étrangers, Malte cherchera, avec l'aide des autres États et des Organisations internationales, à venir en aide à ceux qui arrivent ici et à s'assurer que leurs droits soient respectés.

[…] Ne permettez pas que votre véritable identité soit compromise par l'indifférentisme ou le relativisme. Puissiez-vous toujours demeurer fidèles à l'enseignement de saint Paul, qui vous exhorte encore : « Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, soyez forts. Que tout se passe chez vous dans la charité » (1 Co 16, 13-14)."

Partager cet article

2 commentaires

  1. Je comprend la détresse des migrants. Le Pape demande clairement à un pays minuscule d’accepter des flots d’étrangers. C’est ce qui a causé la perte du Liban Chrétien… C’est ce que le combat national dénonce en vain en France. Je suis catholique et ai toujours suivis le Saint Père mais là je n’ai peut être pas bien compris. Il me parait bien difficile sinon illusoire combiner charité chrétienne et défense de son peuple pendant très lontemps dans ce cas… Je ne sais quoi penser…
    [on peut remarquer que le Saint-Père insiste à plusieurs reprises sur l’importance de l’identité du pays d’accueil: “Ne permettez pas que votre véritable identité soit compromise”. L’accueil des migrants n’est donc possible que s’il acceptent et se conforment à l’identité du pays d’accueil. On est très loin de ça en France avec les revendications communautaristes des immigrés. FC]

  2. Demander aux Maltais de préserver leur identité tout en les encourageant à accueillir des migrants : belle gageure en vérité.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services