Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Le retour au réel

Les religieux de la Fraternité Saint-Vincent Ferrier organisent cet été une session Foi et Raison. Avec pour objectif, dans la fidélité à la tradition dominicaine, d’affermir la foi en l’enracinant dans l’intelligence. Le Frère Augustin-Marie Aubry a été interrogé dans L'Homme Nouveau sur ce sujet :

F "Partant d’un exposé des connaissances possibles à l’homme, nous montrerons les rapports mutuels existant entre les sciences modernes (big-bang, évolution, relativité), la philosophie, la théologie et le donné révélé (prophétie et miracles, Écriture et tradition, fins dernières). Une conviction motive cette session : seul le réel est intéressant. Quand on s’en détour­ne, vient l’ennui et avec lui le désespoir, grande tentation de l’homme moderne. Comme antidote, nous proposons aux participants un retour au réel. Il y a comme trois livres où l’intelligence entre en contact avec le réel : la nature, le cœur, l’Écriture. Cinq pères de la Fraternité, selon leur spécialité (sciences, philosophie, théologie, Écriture, droit), aideront à entrer dans ces trois dimensions du réel. […]

Notre ambition, en abordant ces thèmes, n’est pas de les traiter à fond, mais de manifester dans chaque domaine les principes clefs qui donnent au reste sa valeur et permettent d’en juger. Jean-Paul II, dans l’encyclique Fides et Ratio, notait l’importance pour la raison humaine de saisir « les principes premiers et universels de l’être ». L’oubli ou le refus de ces principes est, en effet, une des marques de la modernité philosophique. Une session thomiste, c’est une redécouverte des principes. Par là, l’esprit retrouve son rapport vrai au réel total : admiratif et con­templatif des œuvres de la nature et de la grâce. Superficiels, nous ne le serons pas, car nous irons aux fondements, à l’essentiel. […]

Tablant sur la valeur intrinsèque de la foi et de la raison, nous nous adressons à toute personne qui cherche la vérité, qu’elle ait déjà reçu la grâce de la foi ou qu’elle tâtonne encore en attendant la lumière. Cela dit, l’environnement de la session, avec le rythme conventuel et la liturgie, est celui de la respiration chrétienne. Saint Dominique, notre modèle de vie et de sainteté, est représenté avec un chien à ses pieds, et ses fils furent appelés les chiens du Seigneur (Domini canes). Dans le champ du monde, nous aboyons la vérité pour rassembler tous les enfants de Dieu autour du Christ. C’est notre côté chien de berger. Une des maximes qui guident notre action apostolique : « Chercher ceux qui cherchent ! », tant les croyants que les agnostiques, et cela, quels que soient leur formation, leur parcours, leur histoire."

Session organisée du 27 au 31 août par la Fraternité Saint-Vincent Ferrier au couvent Saint-Thomas d’Aquin à 53340 Chéméré-le-Roi (Mayenne), pour tous à partir de 18 ans. 100€ par personne (logement et nourriture inclus).

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique