Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement

Le respect de l’environnement passe par l’écologie humaine

Extrait de la catéchèse d'aujourd'hui prononcée par le Pape :

"Les différents phénomènes de dégradation de l'environnement et les catastrophes naturelles, que la presse rapporte malheureusement souvent, nous rappellent l'urgence du respect dû à la nature, en retrouvant et en valorisant, dans la vie de chaque jour, un rapport correct avec l'environnement. Une nouvelle sensibilité envers ces thèmes, qui suscitent à juste titre la préoccupation des autorités et de l'opinion publique, se développe actuellement, et se manifeste à travers la multiplication des rencontres également au niveau international. La terre est un don précieux du Créateur, qui en a établi l'organisation intrinsèque, nous donnant ainsi les orientations auxquelles nous conformer en tant qu'administrateurs de sa création. C'est précisément à partir de cette conscience que l'Eglise considère les questions liées au thème de l'environnement et à sa sauvegarde comme intimement liées au thème du développement humain intégral. […]

Consciente de la responsabilité commune envers la création, l'Eglise n'est pas seulement engagée à promouvoir la défense de la terre, de l'eau et de l'air, données par le Créateur à tous, mais elle se prodigue surtout pour protéger l'homme contre la destruction de lui-même. En effet, «quand "l'écologie humaine" est respectée dans la société, l'écologie proprement dite en tire aussi avantage» (CiV). N'est-il pas vrai que l'usage inconsidéré de la création commence lorsque Dieu est marginalisé ou lorsque l'on en nie l'existence même ? Si la relation de la créature humaine avec le Créateur disparaît, la matière est réduite à la possession égoïste, l'homme en devient l'« ultime instance » et le but de l'existence se réduit à une course effrénée à posséder le plus possible. […]

[L]e développement «de l'alliance entre l'être humain et l'environnement, qui doit être le miroir de l'amour créateur de Dieu» est indispensable (Message pour la Journée mondiale de la paix 2008, 7 ; cf. n. 50 du 11 décembre 2007), en reconnaissant que nous provenons tous de Dieu et que nous sommes tous en marche vers lui."

Partager cet article

2 commentaires

  1. pas de surprise, il le dit dans l’encyclique

  2. Et pendant ce temps là, il y a qui en profitent pour s’en mettre plein les poches.
    http://fr.news.yahoo.com/64/20090827/twl-des-escrocs-investissent-le-march-du-acb1c83.html
    Le Pape l’avait bien vu : »le but de l’existence se réduit à une course effrénée à posséder le plus possible. […] »

Publier une réponse