Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Le relativisme moral à la source des émeutes en Grande-Bretagne

Benoît XVI a reçu vendredi le nouvel ambassadeur de Grande-Bretagne près le Saint-Siège, Nigel Marcus Baker, venu présenter ses lettres de créance. Devant lui, il a évoqué les dernières émeutes :

A "Votre gouvernement désire exercer des politiques basées sur des valeurs durables qui ne peuvent être exprimées simplement en termes légaux. Cela est particulièrement important à la lumière des événements de cet été. Quand les politiques ne présument ni ne promeuvent des valeurs objectives, le relativisme moral, au lieu de conduire à une société libre, équitable, juste et compatissante tend à produire frustration, désespoir, égoïsme et mépris pour la vie et pour la liberté d’autrui".

Les responsables politiques feraient donc bien de chercher en urgence

"de nouveaux moyens de soutenir l’excellence dans l’éducation, de promouvoir des opportunités sociales et une mobilité économique, d’étudier les moyens de favoriser le travail de longue durée et de répandre la richesse de manière beaucoup plus équitable et ample dans la société".

Par ailleurs, le pape a évoqué les "valeurs essentielles d’une société saine"

"la défense de la vie et de la famille, une saine éducation morale des jeunes et une sollicitude fraternelle pour les pauvres et les faibles".

Partager cet article