Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Le ramadan, mois de ferveur et de communion qu’ils disent…

Le ramadan, mois de ferveur et de communion qu’ils disent…

Le 11 mai, jour du déconfinement, un médecin (encore un….) est interrogé dans l’émission Morandini.Live :

« Est-ce que cracher dans la rue, c’est dangereux pour les autres ? ».

Réponse :

« Bien sûr qu’il faut pas cracher dans la rue, surtout pas sur son voisin. C’est vraiment quelque chose qu’on évite de faire. Alors, bien sûr, il y a des histoires liées à des rites religieux, au ramadan par exemple, des choses comme ça, ce qui fait que les gens ».

Il est interrompu par M.Morandini :

« et il y a des sportifs qui le font ».

Et le médecin de poursuivre :

« Bien sûr, il n’y a pas que la religion, il y a des comportements qui sont dans des (sic), il faut vraiment éviter de faire ça ».

Le médecin faisait sans doute allusion à la (grave) question de savoir si, pendant ramadan, un musulman a le droit d’avaler sa salive. Oui, oui et encore oui, disait en 2018 le directeur de l’institut de théologie de la Mosquée de Paris :

« Penser que les musulmans ne doivent pas avaler leur salive, et donc cracher au maximum, pour respecter pleinement le ramadan relève au mieux de la légende urbaine. Il n’y a aucun problème avec le fait d’avaler sa salive ».

On sait cependant que ce que dit un théologien musulman peut être contredit par un autre. Et, sur le web, on trouve des références qui donnent à penser que le cas n’est pas toujours si clair pour les musulmans eux-mêmes, voir l’exemple ci-dessous :

Ou encore l’exemple ci-après :

Alors, pas de quoi fouetter un chat ?

Pensez-donc ! Le même jour, le Conseil français du culte musulman fait paraître un communiqué de presse :

INDIGNATION APRÈS LES PROPOS DU PROFESSEUR Pascal ASTAGNEAU

Le professeur Pascal Astagneau vient d’affirmer, ce jour, 11 Mai 2020, sur le plateau de la chaîne d’information CNEWS, que cracher «est lié» au rituel religieux musulman du Ramadan. Il est regrettable qu’une assertion aussi grotesque émane d’un membre de la communauté scientifique dont le propos est perçu par le plus grand nombre comme une vérité irréfragable et une connaissance certaine et indubitable.

Cette contrevérité, qu’elle soit préméditée ou qu’elle résulte d’une indigence intellectuelle, est une provocation de trop qui non seulement décrédibilise son auteur mais, plus grave, ajoute au sentiment d’islamophobie ambiante et conforte la communauté musulmane dans sa conviction que des forces malintentionnées œuvrent à anathématiser une catégorie de la société à des fins inavouées.

Le dérapage de l’invité de Jean-Marc Morandini, présentateur de l’émission, est blâmable
parce que, en plus d’être une affabulation honteuse, il perturbe les jeûneurs dans leur dévotion et leur piété en ce mois de ferveur et de communion et les accable d’un comportement infâmant alors que l’islam prône la pureté par l’ablution, le respect de la nature et l’exigence de se doter d’un noble caractère, si bien qu’en islam, il est adjuré que le Saint Coran ne soit touché que par les purifiés et affirmé avec force que la propreté mène vers la foi.

Le professeur Pascal Astagneau est tenu de présenter des excuses publiques pour ce énième opprobre qui, par sa récurrence maladive, devient, lui, proprement rituel.

Le Président de l’Observatoire National de Lutte contre l’Islamophobie du C.F.C.M., via son avocate Me Aoudia, a saisi le C.S.A.et se réserve tous les droits d’agir pour faire sanctionner par les voies légales ces propos indignes qui ont scandalisé et heurté les musulmans de France et appelle la chaîne à prendre ses responsabilités et présenter ses excuses aux millions de musulmans blessés par des propos irresponsables de ce médecin.

11 mai 2020

Abdallah ZEKRI

Président de l’Observatoire National de Lutte contre l’Islamophobie
Délégué général du C.F.C.M.

Tellement rafraîchissants, ces propos paisibles, sereins, mesurés, quasi fraternels du zélé Zekri, porte-parole patenté d’une religion de paix, d’amour et de tolérance !

Partager cet article

2 commentaires

  1. très intéressantes ces coraneries (enlever le rongeur), mais enfin, qu’est ce que ça nous fait, à nous ? Qu’un parleur sur une chaîne radio ou télé intervienne dans un débat théologien, pour parler dans notre civilisation, c’est “incongru” : chacun chez soi ; il y avait, autrefois “défense de parler breton et de cracher par terre”
    Cracher est inconvenant, impoli, et en plus, dangereux en ces temps qui courent : il n’y a pas à épiloguer, sinon de dire clairement que s’en dispenser pour raisons religieuses n’est pas admissible . POINT
    c’est avec ces contorsions que l’on fait entrer une autre civilisation dans notre vie

  2. La
    Religion, d’
    Amour, de
    Tolérance et de
    Paix manifeste une fois de plus, jour de prière mondiale organisée par le recteur de l’université al-Azhar, avec la bénédiction du Pape François et l’approbation du Secrétaire général de l’ONU, sa bienveillance universelle (pour les musulmans), mais plus limitée pour les kouffars.
    Je me dépêche de faire ce constat avant la promulgation de la loi Avia. D’ici peu, ce genre de propos vaudra le blocage de notre cher Salon Beige, assorti d’amendes considérables…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services