Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

“Le racisme anti-blanc n’existe pas”

Traiter quelqu'un de "sale blanc", c'est manifester "une réaction épidermique de rejet ponctuel". Rien à voir avec le racisme. La chronique est de Sihem Souid, recrutée il y a quelques mois par Christiane Taubira au ministère de l'Injustice pour "l'accès au droit et de l'aide aux victimes" (exception faite donc des personnes blanches victimes de racisme. Pardon : de "rejet ponctuel").

Partager cet article

23 commentaires

  1. Ces gens nous “rejettent”, et ils sont chez nous… Qu’ils repartent chez eux, nous ne les regretterons pas.

  2. Cette même Sihem Souid qui trouvait que la plupart des manifestants de la Manif pour tous avaient une tête de nazi…

  3. Ils ne se rendent pas compte à quel point ils (elles) suscitent le racisme par ce genre de raisonnement.
    Restons calmes, nous vaincrons contre cette bêtise institutionnalisée.

  4. Le seul moyen de faire enrager le PS, c’est une insurrection dans les urnes en faveur du FN-RBM.

  5. C’est très intéressant parce que ce discours démontre à qui possède un brin d’honnêteté quel est le véritable racisme d’aujourd’hui, le racisme ontologique: vous êtes blanc DONC vous ne pouvez pas être victime de racisme, quoique l’on vous dise, fasse et ceci à cause de votre nature de blanc. Cela est 1000 fois plus raciste que les blagounettes de mauvais goût de ces derniers jours. Et à ma connaissance, personne ne l’a relevé.

  6. Quid du “spécisme” ?

  7. @ Florian78 : Mais non, ils sont encore là jusqu’en 2017. Quel pouvoir de nuisance !…

  8. Mme Taubira ré-invente l’histoire apparemment. C’est que lui dit Zemmour qui lui rappelle que la France fut le premier pays à interdire l’esclavage sur son territoire dès le Moyen-Age… Qu’elle fut le pays qui éradiqua l’esclavage en Méditerranée en colonisant l’Algérie :
    http://www.youtube.com/watch?v=4ziUD5wzfcY

  9. Il ont pour eux les gouvernants et autres décérébrés…Cela ne durera pas.
    Confiance et patience…
    Gardons,préservons, transmettons bien notre culture, notre chrétienté, éduquons nos petits du mieux possible ce sont eux qui verront le redressement de la France, ce sont eux l’élite de demain avec à leur tête nos jeunes aux sweats (et autres…) d’aujourd’hui.

  10. Les “petits Blancs” qui ne peuvent, pour une raison ou une autre (économique le plus souvent), migrer vers un territoire encore français autrement que de nom, et sont contraints de rester dans ces “quartiers”-ghettos, où ils sont ultra minoritaires, apprécieront la notion de “rejet ponctuel”. 365 jours/an…. Un “ponctuel” qui dure.

  11. Sihem Souid. Rien que le nom m’amuse, comme dirait Coluche.
    Remarquez à quel point les personnes issues de l’immigration non européenne, nommées à des postes visibles et prestigieux, ont tendance à les utiliser pour mener la guerre ethnique contre les Français de souche.
    Quels sont les mérites et les succès de Sihem Souhid, sinon d’être arabe et d’avoir écrit un livre pour calomnier la police, après s’y être brièvement infiltrée à un poste tout à fait subalterne, où je ne sache pas qu’elle se soit distinguée dans la lutte contre la criminalité ?

  12. “rejet ponctuel”: mais non, c’est bien du racisme aussi.
    Il ne faut pas faire ici aussi du 2 poids 2 mesures.

  13. Le 25 janvier 2011 à Dijon à 15h très précises, un homme à peine âgé de 20 ans circulant à pied avec deux autres s’est détaché de son groupe et (par plaisanterie de fort mauvais goût sans doute) a approché son visage du mien et m’ a dit, en se permettant de me tutoyer : « Tu vas mourir bientôt » ce à quoi je lui ai répondu immédiatement en disciple d’Epictète : « Toi aussi ».
    Le groupe s’est éloigné en riant en raison de l’effet produit par ces échanges verbaux quelque peu théâtraux, mais l’un des membres du groupe, a priori l’auteur de la sympathique plaisanterie, a crié : « Sale Blanc ! », ce à quoi j’ai répondu immédiatement : « Connard ! ».
    J’ai relaté ces faits par écrit au sénateur-maire de la ville (F. Rebsamen, PS) qui a demandé à son premier adjoint de me répondre, ce à quoi j’ai été très sensible même si je n’ai pas fait un fromage de cet incident; de même la candidate PS aux cantonales m’avait écrit une lettre ( il est vrai que les élections étaient toutes proches!) mais j’y avais été sensible.

  14. Nous pleurnichons sur des faits odieux que nous avons pourtant encouragés au fil du temps, notamment en élisant des anti-blancs forcenés, y compris des blancs eux-mêmes.
    Souvenez-vous donc des campagnes électorales auxquelles vous avez adhéré !

  15. cette “chroniqueuse” du point est par alleurs au sein du cabinet de taubira.
    Je suis ahuri de voir que l’on peut etre collaborateur officiel d’un ministre, et écrire dans un journal sans le préciser…
    je ne parle même pas de ce qu’elle écrit, qui est systématiquement anti français.

  16. Et la connerie elle existe ?
    Ou est ce simplement un déficit en neurone ponctuel ?

  17. Comment cette personne a t’elle réussie une telle “carrière” au point d’être dans un cabinet ministériel et chroniqueuse dans un hebdomadaire connu, alors que ses talents ne sautent pas aux yeux? Elle sait se vendre me dira t’on, mais cela en dit long sur les compétences de ceux chargés de diriger la France et explique bien l’état du pays quand on prend n’importe qui pour faire n’importe quoi comment s’étonner du résultat.

  18. Sihem Souid et Christiane Taubira
    http://www.hapshack.com/images/hO1Es.jpg

  19. Existe ce qu’ils/elles décrètent.
    N’existe pas ce qu’ils/elles décrètent.
    Tout est dit.

  20. Cet article est un véritable manifeste politique pour justifier tout acte de racisme contre les blancs.
    Ecrit par un des membre du club, cet article ne soulèvera surement aucune contestation de la part des confrères, ni du gouvernement bien entendu, ni des anti-racistes.
    Pauvre en lamentable “Le Point”, toujours plus bas, toujours plus nul, c’est pas comme ça qu’il regagnera des lecteurs

  21. Celui qui a inventé le mot racisme est un suppôt de Satan. S’il y a plusieurs couleurs, ce qui est dû aux régions, nous venons tous d’un homme et une femme, n’en déplaise aux évolutionnistes et au lieu de dire je suis raciste anti X ils devraient dire je hais toute l’humanité, ça revient au même.

  22. On ferait déjà un grand ménage en réclamant des personnalités auxquelles des postes sont confiés – rémunérés par nos impôts- la preuve des compétences dont elles se prévalent, et pourquoi par réclamer que ces postes fassent l’objet de publication, avec au moins 3 candidats retenus, et la transparence des nominations. En France, contrairement à l’Allemagne et plein d’autres pays, on peut depuis M Mitterrand, nommer n’importe qui n’importe quel poste avec l’appui d’un politique.Y compris en dirigeant du CAC 40! Y compris un porte parole de l’Elysée rémunérée par le Maroc…Y compris certains sénateurs qui n’ont aucune capacité à analyser les lois qui leur sont présentées..Et on s’étonne d’aller mal.

  23. Et bien sûr, les français de souche n’ont pas le droit d’avoir “une réaction épidermique de rejet ponctuel” vis-à-vis de la politique de Taubira, ou des trop nombreuses racailles. Dans ce sens-là, ça n’existe pas, c’est directement du racisme …

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services