Le PS manipule-t-il les votes au Sénat ?

Le sénateur PS Roland Povinelli s'étonnne de se voir apparaître comme ayant voté pour à l'article 1 de la loi Taubira :

"Comme vous le savez, j’ai choisi de voter contre le projet de loi dit
« mariage pour tous »
. Certains d’entre vous pourraient ne pas
comprendre pourquoi j’apparais aujourd’hui sur le site internet du Senat
comme ayant voté pour l’article 1 de la même loi.

Je tiens à préciser qu’il s’agit bien d’une erreur et qu’il n’a pas
été possible de la rectifier
. Ce vote, qui ne concernait qu’un article
et non la loi dans sa globalité, ne remet absolument pas en cause mon
choix de voter contre.

Contraint de voter par procuration, j’ai d’ailleurs informé ce jour
François Rebsamen, Président du Groupe Socialiste au Sénat qu’une telle
erreur ne devait plus se reproduire et que mon vote contre, quand bien
même celui ci serait isolé au sein du Groupe, soit bien pris en compte
lors vote final."

Après avoir bafoué le peuple, le régime bafoue-t-il les élus ?

14 réflexions au sujet de « Le PS manipule-t-il les votes au Sénat ? »

  1. jo

    Vous avez pu constater que déjà à l’Assemblée nationale, le PS a violé le règlement qui interdit de voter plus d’une fois avec son vote !
    Donc avec 60 présents, il y eut 148 votes !
    Mais la fraude, le PS connait. Il ne connait que cela d’ailleurs.
    L’opinion de monsieur Vernochet est assez intéressante sur le cas Cahuzac.
    Il pense que les donneurs d’ordres ne sont pas satisfaits de Hollande et de sa bande et que l’affaire Cahuzac serait un retour de bâton.
    Son analyse est pertinente.
    http://www.renovatiotv.com/blog/jm-vernochet-retour-sur-l-affaire-cahuzac-9-avril-2013.html

  2. François 75003

    R. Povinelli n’est pas le seul sénateur PS dans ce cas, même s’il est le seul pour l’instant à avoir eu le courage de dénoncer cette manipulation. Avec lui, J. Cornano, J. Gillot, J. Lorgeoux, F. Desplan ont publiquement annoncé qu’ils voteraient contre la loi. Un autre sénateur socialiste R. Tuheïava a annoncé qu’il s’abstiendrait. Et pourtant tous ces sénateurs socialistes sont nominativement mentionnés parmi les sénateurs ayant voté pour l’article 1er.
    L’explication tient certainement à la pratique du “vote groupé” qui a cours au Sénat et qui veut que le responsable de chaque groupe porte les votes de tous les membres du groupe, présents ou absents. Inutile de dire que cette pratique qui permet au responsable du groupe PS de porter 128 votes n’est pas conforme à la Constitution qui requiert le vote personnel avec au plus une délégation.
    En l’occurrence on peut supposer que ces opposants n’étaient pas dans l’hémicycle (trois sont d’ailleurs d’Outre mer) et que le responsable du groupe PS a dû jouer sur la façon dont ils ont pu faire connaître leur opposition au texte, pour juger qu’il pouvait voter à leur place en faveur de l’article 1er.
    Depuis que j’ai commencé à comprendre comment les choses se passaient vendredi dernier, j’essaie le plus possible de le faire savoir, sans beaucoup d’écho jusqu’à présent. Qu’un de ces sénateurs s’en émeuve lui-même, c’est une très bonne chose. Il faudrait que les autres qui sont dans le même cas puissent témoigner aussi de ce qui me paraît être un scandale républicain de plus.

  3. TPZ

    Alors si certains ont voté par procuration “pour” alors que ceux qui avaient donné cette procuration étaient contre, le résultat est gravement faussé. Et s’il n’a y droit de voter qu’une fois par procuration à la place de celui qui est absent, comment se fait -il que s’il y avait que 60 présents, il y ait 148 voix? Est-ce qu’un vice de vote dans cette grave affaire pourrait annuler l’adoption de ce premier article de le loi taubira? Si c’était le cas, ce serait une excellente nouvelle.

  4. Guillaume

    M Povinelli n’a qu’à aller voter et faire ce pourquoi on le paye. On le plaindra plus tard. S’étonner de la malhonnêteté d’un parti de maquereaux, c’est assez cocasse! S’il y a bien un vote où il doit être présent c’est celui là.

  5. Claribelle

    S’il devait voter par procuration, pourquoi n’a-t-il fait donné procuration à un sénateur UMP qui aurait voté “contre” lui-même plutôt qu’à un sénateur PS “contraint” par l’obligation de voter “pour” ?
    Naïveté (confiance mal placée) ou machiavélisme (je dis que je veux voter “contre” mais je m’arrange pour que mon vote soit “pour”) ? on finit par se le demander.
    Au fait, pourquoi ne pas demander de revoter puisqu’il y a visiblement au moins 2 erreurs et que l’écart de voix est assez faible ? et pourquoi auparavant le vote des députés n’a-t-il pas été refait puisqu’il y avait eu fraude ?

Laisser un commentaire