Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le projet économique de Marine Le Pen décrypté

Ce blogueur a analysé le projet économique de Marine Le Pen sur un ton sarcastique. Extrait :

P"Avec Marine, cependant, les propositions sociales la classent clairement à gauche, et économiquement, il ne reste plus aucun vestige de la pensée paternelle. On aboutit finalement à un gros bouillon relativement traditionnel où tous les morceaux de légumes socialistes se mélangent dans la bonne soupe de la sociale-démocratie citoyenne, participative et très très nationale :

Abandon de la PAC (youpi !) et mise en place de la PAF (oooh !). On se demande pourquoi ce qui ne marche pas au niveau de l’Europe devrait marcher en plus petit avec moins de moyens. La PAF, c’est un peu l’histoire d’une subvention et PAF l’équilibre du budget gouvernemental, et PAF les prix agricoles, et PAF la compétitivité, et PAF les petits producteurs…

Réapparition de la TVA sur les produits de luxe, disparition des abattements sur les dividendes. Miam, plein d’impôts !

Réindustrialisation à marche forcée avec intervention massive de l’État dans une grande politique. Avec des grands objectifs et des gros billets de banque.

Fusion de la taxe foncière et de l’ISF, que les petits propriétaires vont tout particulièrement goûter avec plaisir.

– Au détour d’une page ou l’autre, on découvre le retour de la vengeance de la taxe Tobin, parfaitement et totalement socialiste, sur les transactions. Le FN ne serait-il pas au courant qu’elle a foiré en Suède ?

– Tiens, une avalanche de lois est à prévoir dans le commerce (Autorité de la concurrence, ententes illicites, abus de position dominante, etc…) et un renforcement nerveux et musclé des lois existantes (car renforcer, c’est agir, mais si mais si).

– « En cas d’envolée des prix des carburants, un plan sera adopté : abaissement de 20% de la TIPP » ; eh oui. Mais seulement en cas d’envolée des prix. Le reste du temps, on va tout de même continuer à taxer l’essence à plus de 100%.

Revalorisation des pensions, des salaires de la fonction publique. Avec l’argent qu’on va trouver à la Banque de France suite à l’abandon de l’Euro. Vous verrez, c’est magique.

On ne touchera pas aux 35h des socialistes officiels. On aménagera. Comme l’UMP.

– Et comme dans tout programme interventionniste qui fait du social et de l’égalité (camouflé sous le mot « justice ») son mot d’ordre, on aura droit à la création d’une pléthore de commissions Théodule (Caisse de compensation et d’amortissement de la dette paysanne, Fonds d’intervention pour la campagne, Conservatoire du patrimoine viticole, et le pompon, le retour d’un Plan, qu’on supposera Quinquennal, tiens, avec la Planification Stratégique de la Réindustralisation). On sent déjà la distribution de sinécures aux amis. […]"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services