Le projet de loi Taubira change le sens du terme "parent"

Dans Mariage des personnes de même sexe
La controverse juridique
, Aude Mirkovic et Anne-Marie Le Pourhiet rappellent les fondements historiques du mariage français et
les limites de ce projet de loi, qui nécessite une révision
constitutionnelle. Extraits :

A"Le concept de parents de même sexe transforme la signification même de la filiation : dès lors que les parents ne sont plus ceux qui ont engendrés l'enfant mais les adultes investis dans le projet parental, il suffirait d'avoir un projet parental pour être parent. On parle alors de parenté sociale (vécu), ou encore de parenté institutionnelle (volonté, projet). Mais cette "parenté" est artificielle, car le lien de filiation par définition renvoie à deux parents et à la relation entre eux dont l'enfant est issu. Or, cette parenté sociale, ou intentionnelle, détachée de la référence à l'engendrement de l'enfant (fût-il symbolique), ne peut unir l'enfant qu'individuellement à chacun à des adultes investis auprès de lui, mais ne peut le rattacher ensemble à deux adultes de même sexe, car un enfant ne peut être issu de leur relation. Il en résulte une série d'incohérences inextricables."